Alain Chevalier laisse la Martinique pour la Guadeloupe

sport
Alain Chevalier
Alain Chevalier, directeur de la Jeunesse, des sports et de la cohésion sociale, nommé en Guadeloupe ©Martinique1ère
Alain Chevalier n'occupera plus la fonction de directeur de la Jeunesse, des sports et de la cohésion sociale de la Martinique à partir du 15 avril. Il a obtenu sa mutation en Guadeloupe ou le poste est vacant.
L'actuel directeur de la DJCS (Direction de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion), souhaitait changer d'air après 10 ans passés en Martinique où il a fait un travail important. Il s'est beaucoup impliqué pour le développement du sport en Martinique.

Un directeur qui part sans accorder d'entretien

Alain Chevalier laisse l'image d'un fonctionnaire d’État courtois, doté d'une grande capacité d’écoute et motivé pour que la Martinique qu'il aime beaucoup ait des infrastructures sportives rénovées et des fonds corrects de la tutelle. Il a su prendre de la hauteur pour mener à bien sa tâche d’œil de l’État. La campagne de la Présidentielle le contraint à un doit de réserve. Son remplaçant sera connu en septembre prochain. Un poste très convoité qui alimente les conversations des dirigeants sportifs du pays.

Qui pour prendre la place d'Alain Chevalier ?

La rumeur Eric Privat circule. L'actuel chef de service du Pôle Sport de la DJSC par ailleurs entraîneur de Sainte-Anne Cap 110 Handball, vainqueur de la Coupe de Martinique, n'est pas candidat. Le fait d'avoir obtenu cette promotion ne lui permet pas de postuler à cette fonction de directeur. Des surprises sont à prévoir dans la bataille pour succéder à Alain Chevalier. L'attribution de la cohésion sociale à la Direction de la Jeunesse et des sports pousse d'autres fonctionnaires spécialisés dans ce domaine à faire acte de candidature. 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live