publicité

Alain Richard est le nouveau président de la fédération des yoles rondes

Une page d'histoire se tourne à l'occasion de l'assemblée générale élective de la fédération des yoles rondes de Martinique. Alain Richard succède à l'emblématique Alain Dédé (31 ans de présidence), depuis hier soir (23 mars 2019), au François.

Alain Richard (association l'Arme Fatale), nouveau président de la fédération des yoles rondes de Martinique. © FYR Martinique (FB)
© FYR Martinique (FB) Alain Richard (association l'Arme Fatale), nouveau président de la fédération des yoles rondes de Martinique.
  • Martinique la 1ère
  • Publié le
Il a fallu près de cinq heures avant d'élire le nouveau président de la fédération des yoles rondes de Martinique aux environs de 21 h 30 samedi soir (23 mars 2019) à la cantine du Francois.
C'est finalement Alain Richard de l'association l'Arme Fatale qui est élu pour 4 ans par ses pairs.

La gestion d'Alain Dédé fait débat


Avant cela les membres des associations, partenaires de la fédération, se sont expliqués en particulier sur la situation budgétaire et de la gestion d'Alain Dédé au bout de ses 31 ans de présidence.

La fédération est en déficit pour la troisième année consécutive. Le commissaire aux comptes a même lancé une procédure d'alerte avec information au président du Tribunal de Grande Instance de Fort-de-France.

"La fédération accuse un déficit cumulé de 340 00 euros et nous apprenons ça comme ça fortuitement", dénonce Patrice Montlouis-Félicité, président de l'association Caracoli. Il attend de la nouvelle équipe un audit sur l'état des finances de la fédération.
 

Repenser le calendrier de la saison


Parmi les dossiers à traiter, la nouvelle équipe dirigeante devra repenser le calendrier de la saison, avec trop peu de courses au goût de certains. Elle aura bien sûr la charge d'organiser le 35e Tour de la Martinique en Yoles Rondes, prévu du 28 juillet au 04 août 2019.

Mais sur le long terme, il faudra lui trouver un nouveau modèle financier et sportif. La présence des sargasses le long du littoral atlantique avait obligé la FYRM à modifier son parcours 2018 en proposant des étapes sur la côte Caraïbe. 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play