Albioma autorisée à exploiter la centrale Galion 2

environnement
Projet Albioma
Le site du Galion héberge le projet de centrale biomasse très contesté. ©IL Design -Internet
Contrairement au tribunal administratif de Fort-de-France, ce jeudi (13 avril) la cour administrative d'appel de Bordeaux a autorisé l'exploitation de la centrale bagasse/biomasse Galion 2 d'Albioma à Trinité.
Ce jeudi 13 avril, la cour administrative d'appel de Bordeaux a cassé le premier jugement rendu par tribunal administratif de Fort-de-France le 4 octobre. La société Albioma est donc autorisée à exploiter la centrale bagasse/biomasse Galion 2 à Trinité. 

Vers la cour de cassasion 

Selon Olivier Berisson, président de l'Assaupamar, "la cour d'appel a décidé de ne pas respecter ses propres lois autant pour le problème de l'eau que pour le permis de construire." L'affaire ne va pas s'arrêter là puisque l'association va se pourvoir en cassation. 

De son côté, la société Albioma s'est réjouie de cette décision dans son communiqué de presse diffusé sur son site internet. 

Réaction Albioma

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live