Alfred Defontis rempile pour 4 ans à la tête du cyclisme martiniquais

cyclisme
Alfred Defontis / Comité Régional Cycliste de Martinique
Alfred Defontis, le président du Comité Régional Cycliste de Martinique réélu (janvier 2021) ©Cap Facebook Comité Régional Cycliste de Martinique & JC. Samyde

L’ex champion du tour cycliste international de Martinique de 1973, a été reconduit à la présidence du comité régional pour un nouveau mandat de 4 ans, avec toujours la même ambition : "faire progresser la discipline".

Alfred Defontis entame son 6e mandat à la tête du Comité Régional Cycliste de Martinique. Il a été réélu lors d’une assemblée générale qui s’est tenue à l’Institut Martiniquais du Sport mercredi 6 janvier 2020 en soirée.

Le renouvellement du bureau s’est déroulé en présence de plusieurs responsables de clubs et de ligues, qui ont plébiscité la candidature unique de l’ex vainqueur du tour de Martinique de 1973. L’homme a fait du chemin depuis, puisqu’il a été cadre technique adjoint, puis cadre technique, avant d’endosser le rôle de sélectionneur du club Martinique.

Et c’est en 1999 qu’il sera élu pour la première fois président du comité régional, d’abord pour une première mission de 2 ans, à la suite de la démission de Monique Arcade à mi-parcours. Puis, Alfred Defontis a été réélu régulièrement reconduit aux commandes de l’institution.

"L’homme de la situation"  

 

Après 22 ans d’engagement, Alfred Defontis garde donc son fauteuil, "un président affable et respecté" dit-on dans son entourage et jusqu’aux instances nationales. Élu à la Fédération Française de Cyclisme, il s’est vu décerner lors du congrès annuel de 2016, la plus haute distinction réservée aux dirigeants les plus méritants.

Durant toutes ces années, Alfred Defontis a constitué un solide réseau relationnel non seulement au sein de la FFC, mais aussi dans les autres comités régionaux en particulier à travers la Caraïbe, dans la presse, dans les collectivités…Il était donc une nouvelle fois, "l’homme de la situation" a-t-on entendu lors de l’AG de son comité.

Alfred Defontis, 22 ans de présidence (janvier 2021)
Alfred Defontis, président du Comité Régional Cycliste de Martinique depuis 22 ans (janvier 2021) ©Cap Facebook du CRCM - Marthe Maran - Eric Philibert - JC Samyde

 

Le rôle du Comité Régional Cycliste est d’accompagner la vie des clubs sportifs amateurs dans leur progression (…). Nous avons constaté une augmentation du nombre d’affiliations (en 2020). Ils sont au nombre de 25 clubs (…).

Pour les années qui viennent, nous envisageons la création d’une piste de VTT à Ducos, d’un vélodrome de 250 m au François et d’une piste de BMX.

 

"Monter une équipe Antilles-Guyane" 

 

En outre, nous comptons renforcer le pôle cyclisme, en organisant notamment une formation de dirigeants, d’arbitres et de conseillers techniques.

Et puis durant cette nouvelle mandature, nous voulons mettre en place des séances de détection de futurs champions et inciter parallèlement les clubs à créer des écoles de vélo. 

 

Enfin, je souhaite toujours monter une équipe Antilles-Guyane, pour représenter le bassin atlantique lors des grands RDV de la discipline.

(Alfred Defontis)   

 

Mais au lendemain de sa réélection, Alfred Defontis fait déjà face à une déception : l’annulation par la préfecture de l’ouverture de la saison, laquelle était prévue dimanche 10 janvier 2021 dans l’après-midi. C'est à cause de l’interdiction toujours en vigueur de tout "rassemblement, réunion ou activité de plus de six personnes sur la voie publique, notamment les courses à pieds, les cyclistes ou motorisés".

Cette décision du représentant de l’Etat motivée par la situation sanitaire, a été adressée par courriel au président du CRCM ce jeudi 7 janvier 2021.

Alfred Defontis (qui vient de fêter ses 70 ans le 1er janvier dernier), reste malgré tout optimiste pour la suite de sa nouvelle mission, jusqu’en 2024.  

Les Outre-mer en continu
Accéder au live