Alfred Defontis, vainqueur du tour cycliste de Martinique de 1973 et d'autres champions de cyclisme sont valorisés

cyclisme
Cyclisme
De gauche à droite : Maurice Duro, jules Joseph-Auguste, Joêl Savon, Alfred Defontis ©Archives Comité
La sélection cycliste de Martinique qui a remporté le tour cycliste de Martinique en 1973 est mise à l'honneur dimanche 23 août 2020 au Lamentin. L'amicale Stéphanoise met en valeur le travail d'Alfred Défontis et de ses coéquipiers Jules Joseph-Auguste, Joél Savon et Maurice Duro.
José Edon, le président de l'amicale des supporters de l'AS Saint-Étienne et son équipe, ont décidé de mettre en avant le travail réalisé par la sélection cycliste martiniquaise de 1973.

Ils entendent le dimanche 23 août 2020, réserver un accueil à ceux qui ont marqué l'histoire et ont contribué à la réussite sportive du tour à l'IMS (Institut Martiniquais du Sport), au Lamentin.
 

Alfred Defontis vainqueur du tour en 1973


La dernière étape du Tour cycliste de la Martinique en 1973 et la victoire de la sélection restent gravées dans les mémoires. La Martinique était mobilisée pour son leader de 22 ans, Alfred Defontis. Le chouchou du public allait remonter un écart de 7 minutes, grâce à l’effort, le travail de sape de Maurice Duro, Joêl Savon, Jules Joseph Auguste.

La montée de Gallochat, s'avérait le juge de paix. Sur la route, le public dans un élan indescriptible, banderoles déroulées, écriteaux en mains, scandait le nom de Defontis. Cette ferveur allait conduire l'actuel président du comité cycliste régional à la victoire. 
Alfred Defontis
Alfred Defontis vainqueur du tour de 1973 ©Collection privée
Après Roger Martial en 1965, Fernand Néror en 1971, Alfred Defontis donnait à la Martinique sa troisième victoire en 1973.


Tous les sélectionnés, mis à l'honneur ?


Jules Joseph Auguste, ce Robertin de 23 ans (en 1973) revenait du service militaire. En 1971, avec la complicité  de deux passionnés de la "petite reine" Patrick Sarraute et Jean-Claude Govindin, il a lancé le Vélo club Robertin.

Joël Savon, grimpeur avant tout, savait porter les attaques pour protéger son leader, travailleur efficace, il a été sélectionné pour son endurance.

Maurice Duro a été l’artisan du succès de son coéquipier de la sélection de Martinique. Véritable phénomène, ce sportif de Morne-à-l’eau (Guadeloupe), a remporté de nombreuses victoires dans son pays natal. Puis il s'est installé en Martinique. Il a défendu les couleurs de son club d'adoption, le club cycliste du Vauclin.
Cyclisme
José Edon (Président de l'amicale des Stéphanois) et Alfred Defontis (président du comité régional de cyclisme) ©D. Bétis

Nous avons deux  grands rendez-vous annuels, en mai et en novembre. La pandémie  du Covid 19, nous a empêché au mois de mai de partager ce moment de convivialité et de chaleur sportive. Nous avons décidé, cette année, de valoriser une icône du cyclisme Alfred Defontis et ses coéquipiers.

José Edon

 

Une course pour toutes les catégories avant la cérémonie


Le grand prix Fitness Park, est prévu à 14H 05 (dimanche 23 août 2020) pour les juniors, Pass'open et 3e catégorie, soit 108 km, départ et arrivée à Mangot Vulcin (Lamentin) en empruntant le giratoire Durochers, l'entrée Daubert, l'école de Pelletier, les giratoires de Tilo, de Sarrault, de l'Union et le dernier de Mangot Vulcin.

Le 2e départ sur le même circuit, est prévu 10 minutes plus tard pour l'élite, catégorie 1 et 2. 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live