A.Lucrèce répond à B.Hayot : "le jugement porté sur la gestion martiniquaise relève d’un raisonnement erroné"

polémique
Bernard Hayot / André Lucrèce
Bernard Hayot, patron de GBH et l'homme de lettres et sociologue André Lucrèce. ©Martinique1ere
L'écrivain André Lucrèce critique le jugement de Bernard Hayot sur la gestion de la Martinique que le grand patron qualifie d'insuffisante. "Le jugement porté sur la gestion martiniquaise relève d’une opinion infondée et d’un raisonnement erroné", lui répond l'homme de lettres.
Près d'une semaine après le jugement de Bernard Hayot, le patron du principal groupe économique de la Martinique, sur "la mauvaise gestion de l'île". André Lucrèce, l'écrivain et sociologue martiniquais, lui adresse une vive critique.

"J’ai en effet entendu et lu, ces derniers jours, des sentences tendant à comparer des pays dits "d’Outremer", situés sur des continents différents, avec des statuts différents, parfois même avec des histoires différentes, sentences qui aboutiraient à une sorte de classification condamnant la Martinique à un rang peu glorieux, parmi les derniers, à un niveau "assez bas", est-il même indiqué".

Bernard Hayot a fustigé la gestion de la Martinique le 18 avril 2018, dans les locaux de l'ex Conseil Général à Fort-de-France. Des élus, des cadres territoriaux, des représentants de l'État, des cadres des institutions financières et des chefs d'entreprises étaient invités par Yan Monplaisir, le 1er vice-président de l'Assemblée de Martinique, à échanger autour du thème : quelle dynamique économique pour la valorisation du patrimoine ?

"Je trouve que la Martinique n'est pas suffisamment bien gérée. Je trouve que la Martinique n'a pas pris conscience que dans la compétition dans laquelle nous sommes, ce sont les meilleurs qui gagnent. Je ne vais pas vous dire à quelle place je mets la Martinique mais ce n'est pas dans les premiers. L'Outre-mer est beaucoup mieux géré, ailleurs", selon Bernard Hayot.

André Lucrèce s'appuie sur des indicateurs


L'écrivain et sociologue cite quelques exemples pour signifier au contraire que la Martinique n'est pas plus mal lotie que les autres. "En termes de développement humain, la Martinique figure en tête des îles de la Caraïbe. Au classement mondial elle est 39ème sur 190 pays, avec un indicateur de développement humain (IDH) de 0,814. 

En ce qui concerne l’outremer français, concernant le PIB par habitant, la Martinique devance, dans l’ordre, la Réunion, la Guadeloupe, la Polynésie française, la Guyane et Saint-Martin".


Voir l'intégralité de la réponse d'André Lucrèce 

André Lucrèce répond à Bernard Hayot


Les Outre-mer en continu
Accéder au live