L'ancien maire du Robert Edouard Delépine est décédé

décès
Edouard Delépine
©Martinique la 1ère
La famille confirme le décès d'Edouard Delépine cet après-midi (11 août 2020), à l'âge de 88 ans au Robert.
Édouard Delépine est mort cet après-midi (11 août 2020), chez lui au Robert. Il avait 88 ans. Il fut notamment membre fondateur du GRS (Groupe Révolution socialiste avant de rejoindre le PPM (Parti Progressiste Martiniquais, partisan de l'autonomie).

(Re)voir le résumé de Nathalie Jos.
Édouard Delépine était professeur d'histoire, passionné par celle de la Martinique. "Un fin connaisseur de l’histoire des partis politiques martiniquais", commentent quelques proches.

Il fut maire du Robert de 1989 à 1995 avant d'être remplacé par Fred Monthieux, l'actuel maire de la ville.

Édouard Delépine fut aussi conseiller général du canton du Robert et conseiller régional dans les rangs de la gauche martiniquaise sous la présidence de Camille Darsières (1983 à 1986). 
 

Réactions diverses

 

Je m’incline devant la douleur ressentie par la famille d’Édouard Delépine qui vient de nous quitter. Maire de la ville du Robert, conseiller général, conseiller régional, il a fortement contribué à mettre le territoire Nord sur l’orbite du développement.

Historien du mouvement ouvrier, ses écrits ont permis à plusieurs de ses élèves d’exceller à leur tour dans la tâche ardue de la réhabilitation de la personnalité martiniquaise. Engagé dès les années 1950 dans le combat anticolonialiste, il n’a eu de cesse de promouvoir l’émancipation de son peuple.

Bruno Nestor Azérot, président de Cap Nord


Réaction teintée d'émotions de Serge Letchimy, président du PPM."Nous perdons un témoin de l'histoire de la Martinique", a-t-il déclaré dans le journal télévisé de mardi soir (11 août 2020), présenté par Bianca Careto.

J’ai appris avec tristesse la nouvelle de la disparition d’Édouard Delépine. Je m’associe à la peine de sa famille, de ses proches et des Robertins qui l'ont tant aimé.

Je leur adresse mes plus sincères condoléances. Je rends hommage à cet homme d’exception, illustre historien et homme politique, qui a offert à la Martinique son génie et son dévouement.

Le monde politique perd l’une de ses figures les plus emblématiques. Son combat pour la connaissance de l'histoire de la Martinique est un exemple pour tous les Martiniquais, notamment pour nos jeunes historiens. Que son nom et son œuvre restent à jamais dans nos mémoires.

André Lesueur, maire de Rivière-Salée, Président de la communauté d’agglomération de l’Espace Sud de la Martinique



 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live