martinique
info locale

André Constant enterré au chant de l'internationale

décès
Obsèques André Constant
©Martinique1ere
Le dirigeant du Parti Communiste Martiniquais, André Constant, a été enterré ce vendredi matin au cimetière de Sainte-thérése à Fort-de-France, en présence d'une foule d'amis et au chant de l'internationale.
André Constant a été enterré vendredi matin (26 août) au cimetière de Sainte-thérèse à Fort-de-France. Cette figure du PCM (Parti Communiste Martiniquais), décédé lundi dernier (22 août) était accompagné par une foule de parents, d'amis et personnalités de la vie publique locale.

Cérémonie sobre et nombreux hommages

dirigeants historiques du PCM étaient bien sûr au premier rang. Parmi eux : Georges Érichot, actuel secrétaire général du parti, Armand Nicolas, l'ancien secrétaire. Des figures de la gauche et de l'extrême gauche locale : Gilbert Pago, du GRS (Groupe Révolution socialiste), Garcin Malsa, président du Modemas (écologistes).  Des représentants de la CTM (Collectivité Territoriale de Martinique) : Claude Lise, Président de l'Assemblée, Marie-Hélène Léotin, Francis Carole (conseil exécutif) et Yan Monplaisir (conseil exécutif). 
Enterrement André Constant
Une foule importante au cimetière de Sainte-Thérèse à Fort-de-France ©M.Violton
Au cours de la cérémonie civile, sobre et émouvante en la circonstance, le défunt a reçu de nombreux témoignages notamment du barreau de Fort-de-France dont le président est Raphaël, fils d'André Constant. La mise en terre s'est effectuée au chant de l'Internationale, symbole des luttes sociales à travers le monde, en hommage à "celui qui a choisi de lutter toute sa vie aux côtés des masses laborieuses pour l’amélioration de leurs conditions de vie et leur émancipation", explique Georges Erichot.

Hommage amplifié par Michel Branchi, membre dirigeant du PCM et conseiller territorial de la CTM, interrogé par Maurice Violton.

Hommage Branchi (André constant)

 

Publicité