publicité

André Lucrèce parcourt la Martinique à travers des cartes postales

L'écrivain martiniquais André Lucrèce vient de publier son dernier ouvrage, "La Martinique à travers la carte postale ancienne", récit et témoignage d'une île qui a évolué depuis le début du XXe siècle.

© D.R.
© D.R.
  • Martinique 1ère
  • Publié le
C'est un voyage particulier que propose André Lucrèce dans son dernier ouvrage, "La Martinique à travers la carte postale ancienne"*. Installé dans un taxi-pays, le bus d'antan, le narrateur va parcourir l'île, entre Fort-de-France, le Marin ou encore Saint-Pierre, tout en livrant ses impressions sur ce qu'il voit. "Il rend compte de la diversité", résume André Lucrèce. "Diversité des paysages, des cultures, des habitations. D'un côté, il y a les petites cases très humbles. De l'autre, les très belles maisons. Par exemple, à Clairière (Fort-de-France), vous avez des maisons tout à fait remarquables".

Les Martiniquais, eux-mêmes, ne sont pas oubliés. "J'essaie de montrer à quel point ces personnes étaient bâtisseurs de mystères", raconte André Lucrèce. "C'est le témoignage aussi de la misère dans les campagnes mais pas seulement. Par exemple, [à Fort-de-France] ces femmes qui transportaient du charbon, les charbonnières, [...] sur les quais de la Compagnie".

Ce regard vers le passé permet de mesurer l'évolution de l'île. Ces cartes postales "nous livrent précisément tout le travail qui a été fait pour construire ce pays et pour nous construire nous-mêmes".
 

Des sources incontournables

Près de 400 cartes postales composent le livre d'André Lucrèce. Ces documents sont l'unique moyen de connaître cette Martinique d'alors. "À l'époque, on n'a pas pu filmer ce pays. Il y a très peu d'archives qu'elles soient sonores ou cinématographiques. C'est pour cela que ces cartes postales sont précieuses". Il y a par exemple le travail de Benoît-Jeannette, "qui a photographié le pays de long en large", précise l'écrivain. 
 
Il a fallu se lancer dans un travail de recherches. "Quand on est passionné, on les retrouve", rassure l'auteur qui s'est tourné vers des collectionneurs. "Ils ont accepté de faire don pour que ces cartes soient diffusées à travers un livre. Ou ils ont vendu leurs collections. Ces archivistes ont fait un travail précieux qui méritaient d'être souligné".

*"La Martinique à travers la carte postale ancienne" d'André Lucrèce, paru aux éditions Hervé Chopin, 160 pages. 
1 463 427 723

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play