L'"Apapam" plaide pour une autre image du père martiniquais

famille
Association Apapam
L'Apapam dans ses locaux de l'Hermitage. ©Martinique la 1ère
Ce dimanche 16 juin, les papas sont à l'honneur. Après la fête des mères, c'est au tour des papas du monde entier de célébrer leur paternité. Les papas de Martinique ont maintenant leur association. L'Apapam entend défendre les droits des pères et favoriser l'épanouissement des enfants.
Pa-pa. Ce sont souvent les deux premières syllabes qui viennent aux lèvres d’un bébé. Ce dimanche 16 juin, c'est la fête des pères.
Papa, on le devient, mais chacun le vit à sa façon. La paternité a bouleversé, épanouit, fait grandir, ou réagir. La société évolue et de plus en plus de papas revendiquent leur paternité et l’épanouissement qu’ils en tirent.
 

Le rôle et la place du père 


L’Association des papas de la Martinique existe depuis le 17 avril 2019 mais est en gestation depuis plusieurs années. Ses membres fondateurs considèrent  que "la figure paternelle est aujourd’hui altérée"..."Cela doit cesser".
Pour ce faire, l'association a vocation de défendre les papas à sauvegarder ou à faire naître des relations d'amour et d'assistances avec leurs enfants. 
L'Apapam a inauguré ses locaux hier (samedi 15 juin) à l'ancienne école Cardin de l'Hermitage, en présence de Didier Laguerre, le maire de Fort-de-France. 

Si vous souhaitez prendre contact avec l’association, consultez l’adresse suivante : association.lapapam@gmail.com
ou sur www.facebook.com/lapapam972