martinique
info locale

L'Ascension le jeudi 21 mai est fêtée dans les règles du confinement

religion
Croix église
Le confinement reste de rigueur dans les lieux de culte et vraisemblablement jusqu'à la Pentecôte. La messe de l'Ascension sera donc célébrée Jeudi 21 Mai par Mgr Macaire, à huis clos et retransmise sur internet. Les portes des églises restent néanmoins ouvertes aux fidèles sous certaines conditions
Célébrée le quarantième jour à partir de Pâques, l’Ascension (jeudi 21 mai 2020) est fêtée par les catholiques dans les règles du confinement.

À savoir, la messe célébrée aujourd'hui par Mgr Macaire sera diffusée en direct sur Radio Saint-Louis et la Webtv Saint-Louis.
 

Les portes des églises sont toujours ouvertes


Toutes les églises de Martinique sont ouvertes. Les fidèles peuvent y prier en très petit nombre (pas plus de 10 personnes) et en respectant les gestes barrières. Ce sont les rassemblements et les célébrations qui, pour le moment, sont interdits. 

Les évêques de France ont redit le 28 avril dernier, combien il leur semble essentiel que la vie ecclésiale puisse retrouver son caractère pleinement communautaire au même rythme que la vie scolaire, sociale et économique.

Suite à la décision du juge des référés du Conseil d’État (Lundi 18 mai 2020), le gouvernement doit en effet lever l’interdiction générale et absolue de réunion dans les lieux de culte et édicter à sa place des mesures strictement proportionnées aux risques sanitaires et appropriées deux semaine arpès le déconfinement (11 mai 2020).

Les juges ont en effet estimé que la position du gouvernement au sujet du confinement des lieux de culte étaient une «atteinte grave et manifestement illégale» à la liberté religieuse en France.

L’épiscopat a donc fait plusieurs propositions de déconfinement au Premier ministre comportant des protocoles sanitaires stricts dans les églises. Les évêques ont plaidé pour une reprise des offices religieux - en petit comité - notamment à la Pentecôte, le 31 mai.

Il reste donc à attendre la révision du décret que le 1 er ministre devrait faire la semaine prochaine juste avant la Pentecôte.