Assouplissement des blocages en Martinique : la moitié des stations-service réapprovisionnées

consommation
61a8e846a504f_2021-12-02-patrick-jean-guitteaud-approvisionement-stations-essence-frame-26606.jpg
Pompe à essence d'une station-service. ©Patrick Guitteaud
80 camions-citernes sont en train de réapprovisionner les stations-service de l'île en carburant. C'est autant que pour une journée normale. Il faudra plusieurs jours afin que toutes les cuves soient opérationnelles.

A 16 heures ce jeudi 2 décembre 2021, 80 camions citernes vont avoir ravitaillé la moitié des stations-service en Martinique. Il aura fallu deux heures de plus qu'à l'accoutumée pour arriver à un tel résultat. En temps normal, la totalité des poids lourds ont quitté la raffinerie à 14 heures.

Les conducteurs sont obligés de faire un détour par la zone des Mangles au Lamentin, pour rejoindre la RN5 car le pont de Californie est toujours obstrué par des camions-bennes. 

Au matin du 10e jour de grève générale, environ 90% des 84 stations de l'île n'avait plus de carburant.

61a8e89c945fb_2021-12-02-patrick-jean-guitteaud-approvisionement-stations-essence-frame-21877.jpg
Station-service en Martinique. ©Patrick Guitteaud

Un assouplissement des blocages

Invité de notre journal télévisé d'hier soir (1er décembre 2021), Marcel Rose-Adélaïde de l'intersyndicale, avait annoncé un assouplissement du mouvement. 

Il avait précisé que la Société Anonyme de la Raffinerie des Antilles (SARA) ne sera pas bloquée afin que les camions citernes puissent ravitailler les stations-services. 

La SARA bloquée puis libérée

Tôt ce jeudi 2 décembre c’est par un couac qu’a commencé la journée. A l’aube, des camions citernes ont pénétré sur le site. Mais des grévistes ont placé des véhicules lourds pour empêcher les sorties. 

61a8aa3f3c8f2_whatsapp-image-2021-12-02-at-05-26-56-1.jpeg
Les camions citernes à la Sara. ©Fabrice Théodose

Gabriel Jean-Marie, l’un des porte-paroles de l’intersyndicale, précise que ce blocage était dû au fait qu’il n’y avait qu’une seule entreprise présente sur place. Après une heure d’entrave, l’accès a finalement été libéré.

Depuis, une quinzaine de véhicules sillonnent le territoire afin de remplir les cuves. 

61a8aabc2a714_whatsapp-image-2021-12-02-at-05-26-56.jpeg
Les camions citernes à l'intérieur de la SARA jeudi 2 décembre 2021 ©Fabrice Théodose

Un déblocage temporaire ?

L'intersyndicale a lancé un appel à la préfecture. Elle souhaite que les chargements soient mieux organisés afin que toutes les stations de l'île soient approvisionnées. Ses membres laissent planer le doute quant à d'éventuels blocages dans la journée ou dès vendredi 3 décembre 2021.

De longues files d’attente pourraient se former aux abords de stations. Si jamais c’est le cas, la circulation pourrait être, une nouvelle fois, perturbée.