publicité

ATV a un repreneur provisoire mais ne va pas disparaître

Au lieu d'un choix définitif entre deux des trois candidats qui avaient défendu leur dossier la semaine dernière pour la reprise de la chaîne ATV, le tribunal de commerce de Fort-de-France a autorisé à "Smart Consulting", une cession de part jusqu'au 24 avril prochain.

© Martinique1ere
© Martinique1ere
  • Guy Etienne
  • Publié le , mis à jour le
Le tribunal de commerce de Fort-de-France n'a pas voulu trancher une bonne fois dans ce dossier sensible d'ATV (Antilles Télévision). Les magistrats ont autorisé à "Smart Consulting", une cession de part jusqu'au 24 avril prochain. 

ATV ne va pas disparaître


D'abord, il faut donner des garanties sur le plan de la continuation de l'activité.

Ensuite, un accord doit être trouvé avec les créanciers pour l'apurement des dettes antérieures de la chaîne locale (plus de 800 000 €), sur une période d’au moins 10 ans.

Enfin, à l'issue de ces deux premières étapes, le Conseil Supérieur de l'Audiovisuel doit délivrer l'autorisation d'émettre.



C'est donc à ces trois principales conditions que la juridiction a donné son accord provisoire à "Smart Consulting" pour le changement d'actionnaire, au moins jusqu'au 24 avril.
 Dans le même temps, les offres des deux autres concurrents, AFM TV et  Alizé TV, ont été maintenues, au cas où...

De leur côté, les 54 salariés de la chaîne en Martinique, espèrent que les choses vont rapidement se décanter, avec au moins une certitude à ce stade : ATV ne va pas disparaître du paysage audiovisuel.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play