"Au nom du père, de la fille et des Saint soleil" transporte le visiteur au coeur de la culture picturale haïtienne

exposition
Peinture Acrylique
Acrylique de Louisiane Saint Fleurant. ©D.Bétis

Tropiques Atrium invite les Martiniquais à réaliser un voyage jusqu'au 20 février 2021, au coeur de la culture picturale haïtienne. Un hommage aux artistes du mouvement créatif Saint Soleil qui puise ses racines dans le tréfonds du vaudou...

Un public nombreux, lundi 11 janvier 2021 au vernissage de l’exposition au nom du père, de la fille et des Saint-Soleil à Tropiques Atrium. L’arrivée dans la galerie de la Véranda demeure un happening apaisant, qui entraîne le visiteur à suivre, à comprendre, à s’émerveiller et à réfléchir.

Une exposition magnifique et magique 

 

Un agriculteur et maçon Levoy Exil, (octobre 1944), un fils de prêtre de vaudou, coiffeur, Prospère Saint Louis (octobre 1947-novembre 1997), une cuisinière, technicienne de surface, Louisiane Saint Fleurant (septembre 1924-juin 2005), donnent au mot peinture un sens et une empreinte lumineuse.

Comme chef de file, un initiateur généreux, altruiste, Jean-Claude Garoute dit TIga ( artiste chanteur musicien acteur céramiste peintre), l'un des pères fondateurs du mouvement Saint Soleil, faisant montre de fraternité, de solidarité et d'humanisme.

La transmission se trouve aussi à travers les tableaux de la fille du co-fondateur Michele Claude Garoute dit klode, une manière de pérenniser le riche mouvement de création artistique portée par les peintres Saint-Soleil.

L'agencement de la galerie

Émeraude Michel
Émeraude Michel, commissaire de l'exposition. ©D.Bétis

Chaque peintre dans son univers accomplit un acte de création libre, captivant et sacré, car nourrit de la sève du vaudou. Une exposition qui contredit les dogmes pour se placer en dogme, en école, en mouvement reconnu.

Ce voyage proposé par le commissaire Emeraude Michel (la grande sœur d’Emeline) est à la fois ludique, picturale, spirituelle et universelle. C'est le fruit d'une collaboration de Tropiques Atrium et la Galerie du Commissaire située à Montréal (Canada).

Des formes, des tableaux multicolores, des peintres qui s’exhibent, s’extériorisent. Des mouvements qui s’entrelacent, des membres déformés apportent un souffle nouveau à l'art tout en puisant ses racines dans le vaudou. Se dégagent des oeuvres, de l’émotion, du religieux et du sacré.

Qu'est-ce que le mouvement Saint Soleil ?

Le Mouvement Saint-Soleil, est une communauté artistique rurale haïtienne, née en 1973 à l’initiative de Jean Claude Garoute alias "Tiga" et de Maud Robart, à Soisson-la-Montagne. C’est un atelier communautaire s’appuyant sur une méthode de travail privilégiant l’intuition sur l’académisme.

Les Outre-mer en continu
Accéder au live