Les auteurs de vols avec violence à Fort de France, Lamentin, François et Rivière Salée, sont arrêtés

braquage
Voiture de police
©JCS
Un jeune martiniquais de 17 ans et 3 saintluciens, auteurs de vols avec violence à Fort de France, Lamentin, François et Rivière Salée, les 4 et 5 octobre derniers, ont été arrêtés et placés en détention.
Dans la nuit du 4 au 5 octobre 2017, quatre vols et une tentative de vol avec menace ou usage d'armes à feu ont été commis à Fort de France, Lamentin, François et Rivière Salée. Les malfaiteurs ont notamment dérobé deux automobiles, une motocyclette, des bijoux, de l'argent en numéraire et des téléphone portables.
 

Une série de faits criminels


Le 4 octobre dernier, aux environs de 22H30, un homme sort d'un bar, boulevard soleil levant à Fort-de-France. Il est pris à partie par des individus armés qui lui demande en créole de leur donner les clés de sa moto. Le propriétaire prend trop de temps aux yeux des malfrats, l'un d'entre eux tire et blesse le propriétaire de la moto à la jambe, sans gravité selon le rapport des enquêteurs. Les malfrats s'enfuient avec l'engin. 

Une autre attaque survient vers 2h00 le 5 octobre 2017. Les policiers constatent le même mode opératoire. Des malfaiteurs s'en prennent à un automobiliste, au quartier Pelletier au Lamentin pour lui voler sa voiture, mais cette fois sans coup de feu. Le témoin déclare avoir entendu "des accents anglophones". Toujours au Lamentin, un autre automobiliste a dû remettre sa voiture aux environs de 3 heures du matin. 

Les enquêteurs font aussi le lien avec un précédent vol avec arme, commis le 2 octobre au soir, au cours duquel un véhicule C3 avait été dérobé. "Ce véhicule, découvert dès le 5 octobre, avait en effet été observé lors de la commission de l'un des vols avec arme commis dans la nuit du 4 au 5 octobre 2017", indique Renaud Gaudeul, le procureur de la République.

Le parquet de Fort-de-France confie cette enquête conjointement à la direction interrégionale de police judiciaire (DIPJ) du Lamentin et à la Section de Recherche (SR) de la gendarmerie de la Martinique.

Un jeune martiniquais de 17 ans et 3 saintluciens


"Ces investigations conjointes se sont montrés fructueuses puisque, grâce à un travail poussé de recueil de témoignages, de surveillances, ainsi que la mise en œuvre de procédés de police scientifique complexes, les enquêteurs ont pu procédé à l'interpellation de quatre auteurs présumés, les 16 et 17 octobre, avec l'appui de pas moins de 19 militaires du GIGN au regard de la dangerosité des personnes recherchées", déclare le procureur. Les deux premiers individus interpellés, se trouvaient dans un des véhicules volés, aux Trois-Ilets. Les deux autres ont été arrêtés à Fort-de-France.
 
À l'issue de leur garde à vue, les quatre personnes interpellées (un mineur, âgé de 17 ans, né à Fort-de-France, les trois autres sont d'origine saint-lucienne et sont âgés de 20, 23 et 24 ans), ont été présentées hier (vendredi 20 octobre 2017), au parquet de Fort-de-France puis à un magistrat instructeur de la juridiction, lequel est saisi de faits de vols avec arme en bande organisée, tentative d'homicides, recel de vols avec arme et association de malfaiteurs. Présentés ensuite à un juge des libertés et de la détention, ces jeunes hommes, ont tous les quatre été placés en détention provisoire au centre pénitentiaire de Ducos.
 
Le magistrat instructeur doit encore déterminer le rôle précis de chacune des personnes mises en examen. "D'autres individus, susceptibles d'être également impliqués dans cette série de faits criminels, sont encore recherchés", précise le procureur de la République de Fort-de-France.
 





Les Outre-mer en continu
Accéder au live