Les autorités font preuve de clémence pour un pêcheur verbalisé dans une zone interdite

pêche
Bateaux de pêche
Bateaux de pêche en Martinique (illustration. ©Martinique 1ère
Le marin-pêcheur Mickaël Rookuah est rassuré. Il peut à nouveau travailler car il a pu récupérer son bateau qui lui avait été confisqué.
La yole de Mickaël Rookuah avait été saisie par la justice il y a quelques jours après une enquête qui avait démontré sa présence dans la zone de cantonnement de l’îlet Ramier, près de Fort-de-France et des Trois-Îlets.

Ce professionnel des 3 îlets se trouvait donc sans ressources avant le procès prévu dans plusieurs mois d’où la mobilisation du syndicat indépendant des marins pêcheurs en sa faveur.

Après une rencontre lundi (3 août 2020), avec les autorités de la mer au cours de laquelle sa cause a été plaidée, la justice a décidé de lui rendre son bateau sans lui faire payer la caution de 10 000 euros au préalable, dans l’attente de son procès.

Marie Ademar, présidente du syndicat indépendant des marins-pêcheurs, témoigne de sa satisfaction.

Marie Ademar

La procédure pénale se poursuit concernant l'infraction. Une audience est prévue en septembre ou octobre 2020.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live