Aux États-Unis, le vote de la diaspora caribéenne pèse dans l’élection présidentielle

élections
Floride, la communauté haïtienne vote démocrate
Historiquement, la communauté haïtienne à Floride vote pour le candidat du parti démocrate. ©twitter
Pour éviter une crise diplomatique, les dirigeants de la Caraïbe ne soutiennent aucun candidat présidentiel américain. Les États-Unis sont les premiers partenaires économiques de la région. Seuls les électeurs de la diaspora caribéenne jouent un rôle décisif dans l'élection du président US. 
 
La Caraïbe vit avec la nostalgie de l’époque où Barack Obama était président des États-Unis. Depuis 2016 et l’élection de Donald Trump, une ambiance d’incertitude plane sur les relations entre la Caraïbe et les États-Unis. La région attend les résultats de la présidentielle américaine avec une certaine appréhension.
 

Des mesures draconiennes contre Cuba


À Cuba, Donald Trump a durci le blocus. Pour tenter d’étrangler le régime communiste, le président des États-Unis interdit les envois de fonds à Cuba depuis une juridiction américaine, si ces fonds doivent transiter par une organisation contrôlée par l’État cubain.

Cette mesure entre en vigueur le 26 novembre 2020. Les 400 bureaux de Western Union risquent de fermer car Fincimex, son partenaire cubain, appartient aux militaires.

Chaque année, 3 milliards de dollars sont envoyés à Cuba par les cubano-américains.
Cuba Western Union
A Cuba, les 400 bureaux de Western Union risquent de fermer leurs portes. ©14ymedio
À Cuba, les habitants espèrent l'élection de Joseph Biden le candidat démocrate. Il a déjà promis de rétablir les initiatives introduites par Barack Obama qui ont facilité la vie de la population cubaine.
 

Les exilés cubains préfèrent Donald Trump


Dans l'état de la Floride où résident 41% des immigrés caribéens aux États-Unis, les exilés cubains sont majoritaires.

Malgré les souffrances infligées par le durcissement de l’embargo, les sondages affirment que ces exilés vont voter pour Donald Trump. Depuis des décennies, ils soutiennent le candidat du parti républicain.
Exilés cubains à Miami
À Miami, les exilés cubains soutiennent Donald Trump. ©twitter
L’une des chansons de campagne affectionnée par le président Trump a été composée par le groupe, "Los 3 de la Habana". Elle s’appelle : ''Oh mon Dieu, je vote Donald Trump.''Seuls les plus jeunes Cubains pourraient favoriser le candidat démocrate, Joseph Biden.
 

La communauté haïtienne s’aligne avec les démocrates


En Floride, vivent 350.000 habitants d’origine haïtienne. Le vote de cette communauté pourrait être décisif le 3 novembre 2020.
 
D’habitude les Haïtiens aux États-Unis votent pour le candidat du parti démocrate.

Donald Trump a déjà traité Haïti de "pays de  merde". Il a également mis fin à l’initiative TPS, une protection temporaire qui empêche l’expulsion des immigrés sans documents. Avec la suppression du TPS, 55.000 personnes d’origine haïtienne pourraient bientôt être renvoyées chez elles.
Haïtiens manifestent
Aux États-Unis, les Haïtiens manifestent contre la suppression du TPS, la protection temporaire contre l'expulsion. ©twitter
Des ONG (Organisations non-gouvernementales) affirment qu’au moins 12 vols ont déjà rapatrié des Haïtiens vers Port-au-Prince (capitale d'Haïti).

Là encore, le candidat démocrate, Joseph Biden, a promis de rétablir l’initiative TPS et d’arrêter les expulsions.

La bataille pour l'État de Floride a été féroce. Comme lors des élections précédentes, la mobilisation des électeurs cubains et haïtiens dans cet État, est d’une importance haute pour les deux candidats.
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live