L'avocat du jeune Kéziah, porte plainte pour tentative de meurtre, actes de torture et de barbarie et insultes publiques à caractère raciste

justice
Kéziah
Le jeune Kéziah après sa remise en liberté pat la police. ©François Marlin
Après son arrestation musclée lors de la manifestation du 16 juillet, Kéziah Nuissier est en arrêt maladie. Son avocat Me Dominique Monotuka vient de déposer une plainte ce vendredi 31 juillet 2020, pour tentative de meurtre, actes de torture et de barbarie et insultes publiques à caractère raciste.
La plainte a été déposée ce matin (vendredi 31 juillet 2020) auprès du procureur de la République par Me Dominique Monotuka. 

Après son arrestation musclée lors de la manifestation du 16 juillet 2020 à Fort-de-France, Kéziah Nuissier demandait que justice lui soit rendue. Il avait été blessé à la tête et les images vidéo qui circulaient montraient une tâche de sang conséquente pendant son interpellation par les forces de l'ordre.  L'avocat du jeune homme, Me Dominique Monotuka, vient de déposer une plainte ce vendredi 31 juillet auprès du procureur de la République pour "tentative de meurtre, actes de torture et de barbarie et insultes publiques à caractère raciste".

De son côté, le procureur de la République, Renaud Gaudeul a saisi l'IGGN (Inspection générale de la gendarmerie nationale), afin de déterminer les circonstances de l'arrestation du jeune Kéziah Nuissier. 
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live