Bagarre entre femmes dans la campagne électorale à Sainte-Marie : 2 dents cassées et une plainte déposée

faits divers
Sainte-Marie
©MartiniqueLa1ere-Googleearth
Moins de 48 heures après le lancement officiel de la campagne électorale des municipales, un incident de campagne s'est déroulé hier (03 mars 2020) au Morne-des-Esses à Sainte-Marie. Une partisane d'un candidat a été agressée par une employée de mairie. Une plainte a été déposée à la gendarmerie.
Les faits ont débuté le lundi 2 mars 2020 lors du premier meeting de campagne du candidat Saint-Yves Rangon. Muguette Jean-Baptiste, partisane de ce candidat depuis 2 ans et supportrice de l’ancien maire Guy Lordinot, assiste à la présentation des colistiers.

Le lendemain mardi 03 mars 2020, aux environs de 9 heures, une employée municipale se présente sur le lieu de travail de Muguette Jean-Baptiste au Morne-des-Esses. L'employée municipale reproche à Muguette Jean-Baptiste des propos qui pourraient entraîner une défaite de l'équipe municipale en place (celle de la liste de Bruno Nestor Azérot).

Selon Madame Jean-Baptiste, les insultes et les coups pleuvent et devant la gravité de la situation, son mari s'interpose. L'employée municipale assène à l'autre femme un violent coup de poing au visage. Muguette Jean-baptiste perd deux dents. Elle consulte un médecin qui lui délivre un certificat médical. Une radio dentaire est également prescrite et est effectuée à l’hôpital de Trinité.
 

Déjà un précédent en 1996


Muguette Jean-Baptiste et l'employée municipale se connaîssent depuis plus de 25 ans et les campagnes électorales sont toujours accompagnées de joutes verbales. Un cran a été franchi avec cette fois une agression physique.

Muguette Jean-Baptiste pense que sa réussite professionnelle (elle gère plusieurs commerces avec son mari), ainsi que ses choix politiques sont à l’origine de jalousies.

En 1996, Elle avait eu une altercation avec la sœur de son agresseur. Cette dernière s'était égalemement présentée dans son commerce et l'avait insulté.

Muguette Jean-Baptiste se pose la question de la violence en ce début de campagne électorale. "Les partisans de Bruno Nestor Azérot feraient-ils la guerre aux partisans du candidat Saint-Yves Rangon ?" 

Muguette Jean-Baptiste affirme avoir porté plainte à la brigade de gendarmerie de Sainte-Marie.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live