Barrage au Campus Caraïbéen des Arts de Martinique : un dirigeant est accusé d'"injures" envers un agent

art
Barrage / Campus Caribéen des Arts
Le site du Campus Caribéen des Arts situé à l'Ermitage (ex-hôpital civil à Fort-de-France), bloqué dès 4h du matin, lundi 25 janvier 2021. ©Pedro Monnerville

Des banches et des fanions de la CGTM ont empêché l’accès au Campus Caraïbéen des Arts ce lundi 25 janvier 2021. Le syndicat accuse un dirigeant de l’établissement d’"injures" proférées à l’encontre d’un agent. Une enquête est en cours.

Étudiants et personnels n’ont pas pu accéder au Campus Caraïbéen des Arts de Fort-de-France, quartier Ermitage (ex-hôpital civil) lundi 25 janvier 2021, à cause d’un barrage dressé tôt dans la matinée.

Une délégation de la Centrale Générale des Travailleurs Martiniquais dénonce le comportement jugé "injurieux" d’un chef de service à l’endroit d’un agent affilié au syndicat. La CGTM réclame une sanction disciplinaire contre le responsable incriminé.

Gladys Gilbert, assistante de gestion au campus et membre du syndicat, s’exprime au micro de Pedro Monnerville.

Blocage du Campus Caraïbéen des Arts de Fort-de-France (lundi 25 janvier 2021)

Une enquête est en cours

 

Le CHSCT (Comité d’Hygiène, de Sécurité, et des Conditions de Travail) ayant été saisi lors d’une réunion extraordinaire, une commission d’enquête a été constituée par le Conseil d’Administration de l’établissement "pour trouver une solution à ce différend" selon la présidente du CA.

Manuella Clem-Bertholo affirme en outre, avoir tenté de réunir vendredi 22 janvier 2021 dans les locaux, les deux agents concernés par ce conflit, mais le syndicat aurait refusé la présence du dirigeant mis en cause.

Pour qu’il n’y ait pas de parti-pris ni de méprise, je ne pouvais pas recevoir un seul des agents impliqués. Du coup, le syndicat a refusé d’aller à la table des discussions, d’où le blocage. (…)

 

J’ai proposé une nouvelle rencontre, mais ils ont refusé par rapport au nombre de personnes pouvant assister à cette réunion, alors qu’il y a des conditions sanitaires à respecter. (…)

 

La commission fera son rapport et ensuite les décisions qui s’imposent seront prises.

"Je ne céderai pas sous la pression"

Ce que je souhaite, c’est que les salariés qui veulent travailler ne soient pas empêchés. Je suis ouverte à la discussion, mais par contre je ne céderai pas sous la pression.

 

Je veux dialoguer dans un climat serein (…) mais je ne pourrai pas discuter si je ne peux pas accéder aux locaux et le campus doit être ouvert, car les élèves ont des bilans à présenter bientôt et nous avons un programme chargé cette année. 

(Manuella Clem-Bertholo - conseillère territoriale de la majorité et présidente du CCA)

Campus Caraïbéen des Arts
Les ateliers du Campus Caraïbéen des Arts à Fort-de-France. ©CCA

3 journées portes ouvertes en février

 

Cette école supérieure d’art de Martinique doit en effet organiser ses Journées Portes Ouvertes (JPO) les mercredi 24, jeudi 25 et vendredi 26 février 2021 dans ses locaux de l’Ermitage.

La manifestation concernera prioritairement les lycéens et étudiants désireux de poursuivre des études supérieures artistiques.

Elles ont pour but de présenter les cursus, diplômes et débouchés proposés par l’établissement mais aussi d’attirer l’attention des futurs étudiants de l’école sur les attendus d’une école supérieure d’art.

(Le CCA)

Le Campus Caraïbéen des Arts compte près de 150 étudiants cette année.