martinique
info locale

Les braquages continuent à Fort-de-France et au Lamentin

braquage
Police
©AFP
Avec l'arrestation des auteurs de vols avec violence la semaine dernière, la série de braquages perpétrés, notamment dans le centre, aurait dû s'arrêter. Mais malheureusement, de nouveaux actes de violence ont été observés.
Les braquages continuent et gagnent en violence. Hier encore (lundi 23 octobre 2017), un homme à moto a été braqué sur le boulevard du Général de Gaulle, au niveau de la maison des syndicats au centre-ville de Fort-de-France vers 13h42. Selon la police, il a reçu les projectiles d'un pistolet d'alarme à grenailles de deux individus à bord d'un scooter qui ont dérobé son deux-roues. 

Pris en charge par le médecin du SAMU, il présentait une plaie au visage et à la bouche et a été transporté au CHU de Martinique "conscient, mais agité", selon les secouristes. Une enquête a été ouverte et les auteurs des faits sont activement recherchés par la police. 

Des femmes agressées au Lamentin


La semaine dernière déjà, mercredi 18 octobre entre 14h30 et 14h40, une femme a été agressée au volant de sa voiture alors qu'elle marquait le stop au niveau du collège de Place d'Armes 2 au Lamentin. Deux individus à visage découvert à bord d'un scooter ont tenté de dérober sa chaîne. Elle ne s'est pas laissé faire et a été violentée.

"J'ai vu une main devant moi qui voulait m'arracher la chaîne. Je lui ai attrapé les doigts, il m'a attrapé le cou et essayé de m'étrangler. Après j'ai essayé de lui tordre les doigts et il m'a donné un coup à la poitrine et il a même essayé d'ouvrir ma portière" raconte-t-elle. 

Elle a porté plainte le jour même et consulté son médecin qui lui a prescrit sept jours d'arrêt de travail et cinq jours d'Incapacité Totale de Travail (ITT). Cette femme reste très traumatisée, "maintenant quand je prends ma voiture, dès qu'il y a une moto près moi je me mets à trembler, j'ai peur"...

Selon cette victime, quelques minutes avant, la même équipe avait dérobé le sac d'une autre femme aux abords du centre commercial de Place d'Armes au Lamentin.
Publicité