Bronchiolite : alerte épidémie huit cas graves en Martinique

santé
Bronchiolote
©Martinique 1ère
Huit cas graves de bronchiolite sont recensés et hospitalisés en réanimation pédiatrique.
L'épidémie dure depuis deux semaines. L’ensemble des indicateurs épidémiologiques est en augmentation tant au niveau de la médecine de ville qu’au niveau des passages aux urgences pédiatriques.
L’épidémie de bronchiolite en Martinique est déclarée et dure depuis 2 semaines. L’ensemble des indicateurs épidémiologiques est en augmentation tant au niveau de la médecine de ville qu’au niveau des passages aux urgences pédiatriques; 70% des prélèvements analysés au laboratoire de virologie du (CHUM) Centre Hospitalier Universitaire sont positifs au VRS.(virus respiratoire syncytial)


La bronchiolite continue sa progression :

95 cas la première semaine et 150 en semaine 2 (nombre trois fois supérieur au seuil) pour la médecine en ville. Les visites réalisées par SOS Médecins augmentent légèrement durant les deux dernières semaines avec respectivement 5 et 6 visites pour bronchiolite enregistrée. Aux urgences (MFME) : le nombre de passages a brutalement augmenté avec 22 passages dont 4 ont nécessité une hospitalisation. L’augmentation s’est poursuivie la semaine dernière, avec 50 passages. Durant cette dernière semaine, 16 enfants ont été hospitalisés dont 8 cas graves. 

(Re)voir le reportage de Corinne Jean-Joseph et Thierry Maisonneuve
©martinique
L'ARS (Agence Régionale de santé) précise que la sévérité de cette épidémie est à suivre avec attention car le nombre de cas graves apparaît particulièrement élevé en ce début d’épidémie. La maladie est la plupart du temps bénigne mais peut s'avérer mortelle pour les enfants de moins de deux mois. La vigilance s'impose donc.