Bronchiolite en Martinique : "les indicateurs de surveillance sont élevés" mais sans inquiéter les responsables de la santé

santé
Hôpital des enfants
Maison de la Femme, de la Mère et de l’Enfant (MFME) à Fort-de-France.(illustration) ©Martinique la 1ère
L'épidémie de bronchiolite est observée avec attention en Martinique où l'Agence Régionale de santé note un rebond des cas cliniquement évocateurs ces dernières semaines.

L'Agence Régionale de santé note que le nombre de consultations pour bronchiolite du nourrisson chez un médecin généraliste est important tout au long de l’année 2022 par rapport aux années précédentes avec des niveaux élevés observés depuis le mois d’août 2022.

Au cours de la semaine du 7 au 13 novembre 2022, 90 consultations sont "estimées" sur l’ensemble de l’île (contre 70 la semaine précédente) "ce qui est supérieur aux années précédentes (2021, 2020, 2019) à la même période mais reste inférieur à la saison 2018-2019", précise l'Agence Régionale de Santé.

Davantage de consultations mais moins d'hospitalisations

Dans le détail, les responsables locaux de la santé estiment que "l’activité à l’hôpital pour la bronchiolite du nourrisson est soutenue depuis plusieurs semaines consécutives et se maintient à des niveaux plus élevés que ceux observés depuis 2018".

Au cours de la semaine dernière, 20 passages aux urgences pédiatriques pour bronchiolite sont observés (contre 44 la semaine précédente). Six de ces passages sont suivis d’une hospitalisation (contre 16 du 31 octobre au 6 novembre 2022).

La bronchiolite aiguë est une maladie respiratoire d’origine virale qui touche principalement les enfants de moins de 2 ans lors d’épidémies saisonnières. Elle provoque une forte épidémie actuellement en France.

Un document "Votre enfant et la bronchiolite" est disponible ICI

.