Bruno-Nestor Azerot est élu président de CAP Nord

élections
Bruno Nestor Azérot
Bruno-Nestor Azérot, maire de Sainte-Marie (Martinique). ©Franck Edmond-Mariette
La majorité des élus de la Communauté d’Agglomération du Pays Nord Martinique (CAP Nord) place Bruno-Nestor Azerot à la présidence pour les 6 ans à venir, à l'issue du scrutin, mercredi 15 juillet 2020, au Marigot.
Pour ne rien changer aux habitudes, la séance annoncée ce mercredi 15 juillet 2020 à 8h30, a débuté avec du retard, après 9 heures. Une séance présidée comme le stipule les textes en vigueur, par le doyen d'âge de l'assemblée. Et c'est Alfred Monthieux (75 ans), qui est aussi le président sortant et candidat à sa succession, qui a mené cette séance des élus de CAP Nord.

Une explication sur la validité et la forme des bulletins de vote, initiée par le maire de Trinité, a troublé la quiétude des travaux. Au point qu'une candidature inattendue a été enregistrée, celle de Sylvain Hoche de la commune du Robert.

Les élus ont départagé Alfred Monthieux, Bruno-Nestor Azérot et donc Sylvain Hoche.

C'est Bruno-Nestor Azerot qui a eu davantage d'influence sur ses collègues et l'emporte avec 28 voix contre 24 à Alfred Monthieux et 1 bulletin blanc. 0 voix pour Sylvain Hoche.

 

CAP nord se veut au plus près de la vie de ses habitants


Les 248 agents mettent en œuvre les compétences de CAP Nord dans tous les domaines de la vie quotidienne des 103 000 habitants des 18 communes du territoire. Parmi ces missions : le développement économique, l’aménagement de l’espace, la prévention des inondations, la collecte et le traitement des déchets, la distribution de l’eau et l’assainissement.

Avec 65 millions d’euros, CAP Nord dispose du budget le moins important des collectivités locales, après la CTM (1 milliard 200 millions d’euros), la CACEM (190 millions) et Espace Sud (177 millions).

Les 53 membres du conseil communautaire sont répartis entre les communes du Nord-Atlantique, avec 41 sièges, et celles de la façade caraïbe, avec 12 sièges.

 
Brève histoire de l'intercommunalité dans le nord
La coopération entre les communes du Nord commence en 1968 avec le SIATNO pour mettre en valeur le patrimoine du territoire. Il devient le SIVMANO en 1975 sous l’impulsion de son président-fondateur, Michel Renard.

Vingt ans plus tard, c’est la création de la CCNM, la Communauté des communes du Nord de la Martinique avec le maire du Lorrain, Michel Thalmency. Son successeur, Ange Lavenaire, enclenche la dernière étape avec la création de la Communauté d’Agglomération du Pays Nord Martinique, CAP Nord.

La communauté de communes du Nord de la Martinique devient la communauté d'agglomération du Pays Nord Martinique le 3 septembre 2013. 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live