publicité

Les "Calédoniens de Martinique" se passionnent pour l'avenir de la Nouvelle-Calédonie

Certains Martiniquais ont suivi de très près la préparation et le déroulement du référendum en Nouvelle-Calédonie car il y ont passé la plus grande partie de leur vie.

 

Proches de la Nouvelle-Calédonie rassemblés au sein de l'association "Sakawoulés" au Lamentin. © Martinique La 1ère
© Martinique La 1ère Proches de la Nouvelle-Calédonie rassemblés au sein de l'association "Sakawoulés" au Lamentin.
  • Martinique La 1ère
  • Publié le
Certains Martiniquais ont suivi de très près la préparation et le déroulement du référendum en Nouvelle-Calédonie car ils y ont passé la plus grande partie de leur vie. Nombre d'entre eux sont nés sur le territoire ou ont vécu pendant plusieurs années, emmenés par leurs parents dans les années soixante, au début de l'exploitation du nickel.

À distance, ces Antillais dont le cœur est en partie resté dans le pacifique, se sont passionnés pour ce moment d’histoire. "Le coeur palpite. On se dit que nous avons vécu quand même plus de 22 ans en Nouvelle-Calédonie, comment ne pas avoir laissé une partie de soi là-bas ?", avoue Véronique Gibon, ancien mannequin en Nouvelle-Calédonie.

(Re)voir le reportage de Delphine Bez et Guilhem Fraissinet au Lamentin avec des membres de l'association "Les Sakawoulés".
Calédoniens de Martinique

 
L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play