publicité

Une campagne de stérilisation est lancée pour freiner la surpopulation de chats en Martinique

La SPA de Martinique a lancé une campagne de stérilisation pour freiner la surpopulation de chats. Il s’agit en fait d’une campagne nationale qui a démarré le mois dernier, afin d’enrayer un certain nombre de nuisances.

Portrait de chats © PhilippT / Pixabay
© PhilippT / Pixabay Portrait de chats
  • Christine Cupit
  • Publié le
Saviez-vous qu’un chat peut engendrer, jusqu’à 20 000 descendants? Ces chiffres à donner le vertige ne sont pas une fatalité. Il est possible de freiner la prolifération des félins grâce à la stérilisation. Car les problèmes liés à la surpopulation de chats sont nombreux : invasion des espaces publics par les déjections, querelles de voisinage, attaques ou encore vols de nourriture.

En début d’année, le collectif des Outremers pour la protection animale a également lancé une campagne de stérilisation des chats et des chiens. Car tous les territoires d'Outre-mer sont confrontés à la même problématique : errance, surpopulation, maltraitances et abandons en série, des animaux de compagnie. Conséquence : on recourt trop souvent aux euthanasies, sans pour autant régler le problème.

En Martinique, 95% des animaux qui entrent en fourrière sont euthanasiés


Pour freiner l’hémorragie, la SPA (Société Protectrice des Animaux), de Martinique, souhaite agrandir la chatterie située au refuge de Carrère au Lamentin. Des travaux d’extension sont en cours. La SPA espère ainsi sensibiliser et responsabiliser les propriétaires d’animaux domestiques.

En attendant, la campagne de stérilisation se poursuit jusqu’à la fin du mois de juin 2018.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play