La campagne sucrière 2019 progresse entre averse, canicule et mauvaises herbes

agriculture
Canne à sucre
©Pixabay
Cette année avec un carême bien plus ensoleillé que lors des deux dernières saisons, la qualité devrait être au rendez-vous, sauf que les planteurs se plaignent du mauvais entretien des parcelles.
La société "Canne Union" garantit que tous les champs seront coupés contrairement à l’année dernière ou 7000 tonnes de cannes sont restés sur pieds.

Mais cette année, même si le temps est globalement ensoleillé et favorise la richesse en sucre, "le tonnage sera faible en canne et en sucre à cause du mauvais entretien des parcelles", constatent les planteurs.

206 000 tonnes de cannes ont été récoltés en 2018 sur l’ensemble de la filière, l'usine du Galion à Trinité espère en obtenir entre 31 et 35 000 tonnes cette année…des prévisions bien inférieures aux résultats de 2018.

Eric Eugénie, directeur de la société "Canne Union", s'en explique face à Jean-Baptiste Anatole.

Eric Eugénie (canne)