publicité

La campagne sucrière peut recommencer... mais jusqu'à quand ?

La campagne sucrière était momentanément suspendue depuis une semaine, à cause d'une panne à l'usine du Galion à Trinité. Ce matin, les camions ont pu recommencer leurs rotations des exploitations vers l'usine puisque la chaudière a été réparée. Mais le problème reste toujours d'actualité. 

En fin de vie, la chaudière qui a été réparée pourrait à nouveau montrer des signes de faiblesses. © Martinique 1ère
© Martinique 1ère En fin de vie, la chaudière qui a été réparée pourrait à nouveau montrer des signes de faiblesses.
  • Jannick Dulio - Peggy Pinel-Fereol
  • Publié le , mis à jour le
Que se passe-t-il à l'usine du Galion ? Alors que la campagne sucrière avait bien commencé jeudi 2 mars, elle s'est arrêtée brutalement dès le lendemain. Selon Justin Céraline, président de SICA Canne Union, l'usine aurait averti les planteurs d'une panne au niveau des moulins et de la chaudière.

800 tonnes de cannes attendaient d'être broyées 

Ce jeudi 9 mars, les camions ont pu reprendre leurs rotations entre les exploitations agricoles et l'usine du Galion qui tourne désormais à plein régime. Selon nos informations, les techniciens ont travaillé toute la nuit pour réparer la chaudière en panne.

Mais le problème ne serait pas complètement résolu puisque cette fameuse chaudière exploitée depuis 28 ans arrive en fin de vie (estimée à 30 ans) et donc pourrait encore donner des signes de faiblesses. 
Une chaudière neuve coûterait 17 millions d'euros. La Collectivité Territoriale de Martinique est l'actionnaire majoritaire de l'usine Galion, c'est donc elle qui doit prendre la décision. 

(Re)voir le reportage avec des images de Marc-François Calmo : 
Usine
L'usine du Galion à Trinité a repris du service mais la chaudière en fin de vie menace le fonctionnement de la structure.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play