publicité

Le camping est autorisé sous conditions

Les vacances de Pâques au camping, une tradition qui traverse le temps. À Sainte-Anne, la municipalité et une association font de gros efforts afin de préserver la quiétude des vacanciers et que ces lieux de vie soient de plus en plus sûrs.

Le camping de la Pointe Marin et celui des Salines sont les seuls autorisés à Sainte-Anne. © FB
© FB Le camping de la Pointe Marin et celui des Salines sont les seuls autorisés à Sainte-Anne.
  • Patrick Jean-Guitteaud - Peggy Pinel-Fereol
  • Publié le
La ville de Sainte-Anne offre deux sites ouverts au camping autorisé : la Pointe Marin et les Salines.
Le plus ancien, le camping de la Pointe Marin, géré par la municipalité est accessible depuis plus de 50 ans. Sur près de deux hectares, soixante-quinze emplacements nus et vingt-trois équipés peuvent accueillir de nombreux visiteurs. De plus la ville a misé sur la sécurité avec la présence d'agents de sécurité 24h/24.

Deux sites, deux styles

Quant au site des Salines un peu plus au sud, c'est le camping nature qui prime. Depuis 21 ans, l'association "le camp", la ville, la DEAL et l'ONF ont la gestion des 3,80 hectares classés grand site (depuis 2015). Sur place, c'est l'association qui fait respecter les règles comme l'interdiction des feux au sol. 

Voir le reportage avec des images de Patrice Château-Degat : 
Camping à Sainte-Anne

 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play