martinique
info locale

La cantatrice martiniquaise Adèle Belmont effectue un bref retour au pays natal

musique
Adèle Belmont
La cantatrice martiniquaise Adèle Belmont. ©Daniel Betis
La cantatrice soprano Adèle Belmont, qui marie lyrique, gospel et jazz est de passage au pays natal, avec un nouvel opus "Roots on Racines moune". 
 
Sa vie est une constellation de rencontres. Très jeune elle est tombée dans l'univers du chant ."J’écoutais mon grand-père qui jouait du créole jazz à la guitare et je trouvais cela formidable. Je l’accompagnais durant ses tournées", raconte Adèle  Belmont, la cantatrice martiniquaise connue et reconnue sur les scènes internationales. 


Le lyrique lui s'offre une carrière fulgurante


Après une brillante scolarité, elle suit des cours lyriques. Sa tessiture, la pureté de sa voix ne laisse pas insensible. Elle est repérée par Gabriel Dussurget (directeur de l’opéra) et Thierry Fouquet (de l'Opéra de Paris).

Son ascension est fulgurante, elle chante les contes d’Offenbach, Gilda dans Rigoletto de Verdi, Frasquita dans Carmen de Bizet, le requiem de Mozart et plusieurs œuvres de musiques sacrées. "On naît avec des aptitudes qu’on essaie toute sa vie  de développer en travaillant sans relâche", assure Adèle Belmont.
 

Habitée par Mozart, vibrant pour Miles Davis


Son premier contact sensation avec le jazz, remonte lors d'une représentation lyrique. "Je chantais Mozart à l’oratoire du Louvre, j’avais soif et au moment de la pause, je descends chercher de l’eau dans un restaurant et j’entends Miles Davis. Subjuguée, J’ai dansé dans le restaurant, les gens étaient surpris et  m’ont applaudi".

Ce choc révélateur venait de déclencher chez elle, une passion qui prendra corps une décennie après. Habitée par le lyrique, vibrant sur le jazz, amoureuse du gospel et Adèle Belmont obtient son diplôme du Gospel Music Workshop of Americana. Elle a enregistré sous la direction de grands chefs d’orchestres américains, Edddy Robinson, Henry Jackson ou Steven Roberts.


Son dernier opus propose des essences plurielles

 

C’est un mélange irrésistible de lyrique, de jazz, de blues, de créole intitulé "Roots of the moon et racines moune". Ce nouvel album de la martiniquaise propose 14 titres "simply happy", "fos man ka mandé", "surfin on the moon", "têtu es", "man ababa", "meli-mélo", "badadi bada".

Les arrangements sont signés Thierry Vaton. "Racine moune" est la trouvaille du docteur Marie Antoinette Séjean pour qualifier mes envolées lyriques, mes rythmes jazzy, mon swing caraibéen, mon souffle gospel et mes racines créoles. La vie peut être dure quelquefois, mais je crois au plus profond de mon cœur, que les rêves peuvent devenir réalité", confie Adèle Belmont.
 

Publicité