Caraïbe : la noix de coco est-elle en train de disparaître ?

agriculture
Cocotier
©CC Photo: Zayad Bhurucha via flickr
L'eau coco est devenue la boisson branchée des stars et des sportifs. Mais dans la caraïbe, les cocoteraies sont malades, frappées par les ouragans, les sècheresses et le jaunissement mortel du palmier. Selon les scientifiques, les cocotiers dans la région sont menacés de disparition.  
Selon les scientifiques du CARDI, (l'Institut de Développement et de Recherche Agricole de la Caraïbe), basé à Trinidad et Tobago, la situation est critique. Bientôt, la caraïbe n'aura plus de cocotiers.  Des catastrophes naturelles ont décimé les cocoteraies ainsi que la maladie de jaunissement mortel du palmier, véhiculée par les insectes. La maladie est présente dans la caraïbe, en Amérique Centrale et en Afrique. 

Une forte demande

Les produits du cocotier n'ont jamais été aussi recherchés. Le lait de coco est un alternatif au lait de vache. L'eau de coco la boisson branchée des stars et des athlètes est riche en potassium et en électrolytes. La consommation de l'huile de noix de coco est fortement conseillée par les diététiciens. Les fibres du cocotier sont utilisées pour fabriquer les sièges de voitures. 

Aujourd'hui, les produits dérivés de la noix de coco représentent un marché potentiel de 4 milliards de dollars par an, une opportunité que la caraïbe risque de rater. En revanche, l'Indonésie, les Philippines et l'Inde en profitent déjà. 

Pénurie dans les îles

Les Caribéens sont les premières victimes de cette nouvelle tendance. À cause de la pénurie, le prix de l'eau coco a flambé. Certains revendeurs qui font la mise en bouteilles, diluent l'eau de coco avec l'eau du robinet et ajoutent du sucre afin de faire plus de bénéfices. D'autres ne fournissent plus les marchés locaux, ils préfèrent gagner plus d'argent en vendant à l'étranger. 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live