Cariba Party met les sargasses en scène dans un film poignant

cinéma
Chelsea Film
Tayino Party (producteur) -Ingrid Jean-Baptiste directrice de Chelsea Film Festival, et Cariba Party (réalisatrice) ©Chelseafilm festival
"The Smell Of Death ? An intruder in Paradise ", le premier court-métrage de Cariba Party, produit par son frère Tayino Party, est sélectionné au 5e Chelsea Film Festival, à New York. Il évoque la problématique de l’invasion des sargasses dans l’archipel caraïbe.
"Le parfum de la mort, ou un intrus au paradis" pourrait être le titre en français de ce documentaire de 22 minutes entièrement tourné en Martinique, en créole sous-titré en anglais. Il évoque la problématique de l’invasion des sargasses dans l’archipel caraïbe. Un phénomène suscitant la perplexité des spécialistes de l’étude des courants marins, des géographes et autres climatologues. Le documentaire questionne également sur les répercussions en termes de santé publique, à moyen et long terme.

Virginie, une habitante de Pontaléry, au Robert


Le propos de la première production de la jeune documentariste Cariba Party est simple. L’équipe du film a laissé tourner ses caméras chez Virginie Marc, habitante de Pontaléry, au Robert. Son quotidien angoissant est filmé sans aucun effet. Vivant seule dans sa maison à quelques mètres de la mer, elle est confrontée à la présence malodorante de couches sédimentées de sargasses depuis plus de 4 ans.

Sargas’la ké fè mwen pasé


Virginie est persuadée que les algues, avec leurs émanations de sulfure d’hydrogène, vont finir par la tuer. Ce qui explique le titre volontairement provocateur du documentaire. La réalisatrice a pu obtenir le concours de plusieurs techniciens du secteur audiovisuel de Martinique au talent affirmé : Philipe Dulidan Hillion pour le son, Khris Burton pour l’étalonnage et Tayino Party pour le montage.
L’équipe recherche une audience internationale afin de sensibiliser le public aux conséquences imprévisibles et méconnues du réchauffement du climat sur la planète. La Caraïbe est le point de départ de cette réflexion, mais les algues sargasses sont présentes aussi dans le Golfe du Mexique et sur les côtes de Floride et du Texas.

Un festival jeune et original


“The Smell Of Death ? An intruder in Paradise” a été sélectionné au Chelsea Film Festival, créé et dirigé par Ingrid Jean-Baptiste, une New Yorkaise native de Martinique. Ce festival en est à sa 5e édition. Il a pour objectif de servir de tremplin aux professionnels du cinéma et de l’audiovisuel venus du monde entier. Huit autres films, court-métrages ou long-métrages, réalisés par des cinéastes de Guadeloupe, Guyane et Martinique sont en compétition jusqu’à ce dimanche 22 octobre.

Des projets pleins la tête


Jamais à court d’idées, Cariba Party travaille sur plusieurs autres projets de documentaires. Son propos consiste à montrer que la Caraïbe, de par son histoire singulière, est en mesure de proposer des solutions à la planète. Et notamment pour ce qui est du réchauffement du climat, de la prévention des risques naturels ou encore de la valorisation des traits de civilisation. 
Une équipe prometteuse
Cariba Party, née en 1991, est journaliste et documentariste diplômée de la City University of New York Graduate School of Journalism (CUNY). Native de Martinique, elle travaille en français, anglais et créole. Elle a publié des articles dans le New York Daily News et dans Voices of New York. Ses reportages vidéo ont été diffusées par The Guardian, BET (Black Entertainement Television), The Hechinger Report et Voices of New York.

Tayino Party, né en 1987, est réalisateur. Il est diplômé de l’Ecole supérieure de réalisation audiovisuelle (ESRA) de Nice. Il a été séduit par le projet de sa sœur Cariba. Il est le producteur et le chef-monteur du court-métrage. Il réalise des films publicitaires, des clips et des émissions de télévision en collaboration avec différentes sociétés de production audiovisuelle et de communication, en Martinique et à l’extérieur.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live