"Cas contact" Covid-19 : la conduite à tenir

coronavirus
Covid distance
©Pixabay
Vendredi 11 septembre 2020, le premier ministre a fait un point de situation sur la pandémie de coronavirus. Jean Castex a notamment annoncé que "la durée d'isolement est ramenée à 7 jours pour les "cas contact" à la Covid-19". Mais comment se comporter si on est concerné(e) ?
Dans un discours solennel, le premier ministre a évoqué vendredi 11 septembre 2020, "une dégradation manifeste de la situation", en affirmant que "le virus circule de plus en plus en France".
 

Oui, le virus est là pour quelques mois encore, et nous devons réussir à vivre avec lui sans nous laisser entraîner à nouveau dans une logique de confinement généralisé.
La solution la plus simple et la moins contraignante, on la connaît : c’est appliquer scrupuleusement les gestes-barrière. Cela dépend fondamentalement de nous.

(Jean Castex)

Coronavirus - gestes barrières
Les gestes barrières recommandés par le gouvernement ©gouvernement.fr/infos-coronavirus
Jean Castex a également annoncé que "la durée d'isolement est ramenée à 7 jours, (...) c’est-à-dire la durée pendant laquelle il y a un véritable risque de contagion, pour les personnes testées positives et celles avec lesquelles elles ont été en contact".
 

Qui est "cas contact" ?


Est considérée "cas contact", toute personne qui a été au contact d’un cas positif de la Covid-19. 
Covid : distance
©Pixabay
Si vous avez donc été en relation avec une personne malade, les premières préconisations sont le test de dépistage et ensuite l'isolement durant 7 jours.

Vous n'avez pas besoin d'ordonnance pour procéder à un prélèvement nasal et il est pris en charge à 100 % par l'Assurance Maladie.
 

Vous devez faire le test immédiatement si vous vivez sous le même toit que la personne malade ou si des signes apparaissent ; S'il n'y a pas de cohabitation, ce sera 7 jours après votre dernier contact avec la personne malade (car s'il est réalisé trop tôt, il peut être négatif même si vous êtes infecté).

(Service-Public.fr)


En cas de résultat positif ?

 

Si le résultat est positif, cela veut dire que vous êtes infecté et vous devez rester isolé jusqu'à votre guérison. 
Vous serez contacté par l'Assurance Maladie pour identifier les personnes avec qui vous avez été en contact, vous expliquer les démarches à suivre et si besoin, vous délivrer un arrêt de travail pour couvrir la période d'isolement.

(Service-Public.fr)


Si le résultat est négatif, si vous vivez sous le même toit que la personne malade, il est conseillé de refaire un test 7 jours après la guérison de cette dernière. Si des signes apparaissent, vous devez contacter votre médecin et suivre ses consignes.
 

Quelle prise en charge durant l'isolement, en attendant les résultats du test ?


Pour éviter de contaminer ses proches et limiter la propagation de l'épidémie, vous devez rester isolé à votre domicile (ou dans un lieu d'hébergement imposé) en attendant les résultats du test de dépistage, "même si vous ne présentez pas de symptômes"

Les autorités sanitaires rappelle qu'"on peut être contagieux 48 heures avant l'apparition des signes ou être infecté, sans avoir de signes de la maladie".
En outre, vous ne devez pas vous rendre sur votre lieu de travail. Un arrêt pourra vous être délivré par l'Assurance Maladie si nécessaire (si vous ne pouvez pas télétravailler par exemple).

Les parents d'enfants "cas contact", peuvent également se voir prescrire un arrêt de travail.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live