Catherine Conconne, candidate à la Collectivité Territoriale de Martinique, esquisse ses premières "volontés"

élections 2021
Candidature Catherine Conconne / CTM / élection
Catherine Conconne annonce officiellement sa candidature à l'élection de la CTM, en direct sur Facebook (9 mai 2021). ©Christine Cupit / capture Facebook "Ensemble"

La sénatrice a officiellement déclaré sa candidature en live sur Facebook et décliné ses "volontés". "Chacune de nos volontés est une intention. Ce n’est pas un vœu pieux". La désormais tête de liste de "La Martinique Ensemble" annonce 200 mesures qu’elle détaillera prochainement.

C’est dans une grande salle du Robert, au quartier Vert-Pré, que Catherine Conconne a annoncé officiellement sa candidature ce dimanche 9 mai 2021. Elle l’a fait en mode virtuel, en direct sur le réseau social Facebook, face à plusieurs centaines d’internautes et un auditoire restreint en présentiel, à cause de la situation sanitaire.

Cette candidature ne faisait aucun doute. En effet, ces derniers mois, elle a tenu à médiatiser davantage sa présence sur le terrain. Parallèlement, elle a tenu des réunions régulières en petit comité, avec des proches et semer des indices sur sa page Facebook.

Post Facebook de Catherine Conconne
Quelques posts de Catherine Conconne sur sa page Facebook, avant la déclaration officielle de sa candidature le 9 mai 2021. ©Capture Facebook Catherine Conconne / DR

Depuis les grandes vacances de 2020, elle a d’abord pris le pouls de la population dans ses différentes composantes et "travaillé" dit-elle.

J’ai pris mon temps pour réfléchir (…).

Il s’agit de gérer un pays quand nous serons élus parce-que j’y crois fermement !

Il n’était pas question d’aller avec une feuille blanche (…) un discours plat.

(Catherine Conconne)

 

L’ex membre du PPM entre ainsi officiellement dans l’arène de la future élection à la Collectivité Territoriale de Martinique, en affichant une grande détermination et en affirmant avoir "une offre politique".

Catherine Conconne / mouvement "Ensemble"
L'affiche officielle sur fond blanc du nouveau mouvement "Ensemble" de Catherine Conconne, candidate à l'élection de la CTM de juin 2021. ©Christine Cupit / Capture Facebook "La Martinique Ensemble"

Avant de décliner ses "volontés", elle a expliqué la symbolique des trois palmiers royaux qui figurent sur son slogan de campagne, des arbres "voués à durer extrêmement longtemps et à résister".

Catherine Conconne est actuellement conseillère territoriale de l’opposition EPMN, après avoir été première vice-présidente de l’ancien conseil régional aux côtés du député Serge Letchimy, alors président de cette collectivité (de 2010 à 2015). Mais elle n’a pas cité une seule fois ce dernier, ni les autres adversaires auxquels elle devra se mesurer dans les urnes en juin prochain.

En revanche, la sénatrice a esquissé "une refondation du modèle de gouvernance" de la CTM en cas de victoire.

Nous allons révolutionner la démocratie (…).

Il faut de la transparence totale sur l’activité du conseil exécutif. (…).

Cinq commissions suffiront à mener les politiques publiques.

(C.C)

 

Une gouvernance "moderne"

 

Pour mener à bien ce qu’elle appelle "une gouvernance moderne", l’élue envisage une "co-gouvernance", à travers des "conférences territoriales" avec les acteurs, consacrées à l’économie, au social...car "le dialogue doit être permanent" souligne la candidate.

Catherine Conconne associe également les jeunes à ses "volontés", en envisageant la création d’une "assemblée de la jeunesse", la mise en place de "brigades jeunes pour aller à la rencontre des seniors" afin de lutter contre l’isolement et "la pauvreté".

Autre préoccupation : l’eau

 

Nous nous engageons en 18 mois à régler les pénuries infrastructurelles de l’eau (…) et le fameux dossier dit "Séguineau".

(C.C)

 

D’autres thématiques figurant dans son programme ont été abordées sommairement, telles que la résorption des embouteillages sur les routes, la "valorisation des ressources martiniquaises", l’autonomie énergétique qu’elle souhaite concrétiser "en 6 ans", ou encore "optimiser les moyens de la collectivité", avec au passage une pensée pour le personnel de la collectivité majeure "gagné par la peur" affirme la parlementaire.  

"Un lieu d’expression culturelle" est également prévu à l’intention des artistes, ainsi que la mise en place de plusieurs missions :

  • "mission mémoire et réconciliation",
  • "mission chlordécone et pollution",
  • "mission du risque",
  • "mission retour au pays",…

(C. Conconne)

Soutiens Catherine Conconne / élections CTM
Quelque uns des soutiens de Catherine Conconne, lors de la déclaration officielle de sa candidature à la CTM (9 mai 2021). (En photo, de gauche à droite : Christian Rapha, Lucie Lebrave, Fred-Michel Thirault aux côtés de Marie-Frantz Tinot, Kora Bernabé, François-Christohe Ursulet). ©Christine Cupit

Aux côtés de ses premiers soutiens et futurs colistiers, Catherine Conconne a promis de revenir dans le détail sur ses projets, dès que la situation sanitaire le permettra.    

Nous arrivons blindés de détermination.

(Catherine Conconne)