"Trop d'humiliation à mon égard" : Catherine Conconne quitte le PPM

le sénat
Catherine Conconne
La sénatrice martiniquaise Catherine Conconne. ©Martinique la 1ère
Catherine Conconne n'est plus membre du PPM (Parti Progressiste Martiniquais). Par voie de communiqué ce jeudi 30 avril 2020,  la direction du PPM officialise la rupture avec la sénatrice. Catherine Conconne revient sur les vrais causes de son départ du parti dans un entretien.
C'est par une lettre adressée le 4 avril dernier à la direction du PPM (Parti Progressiste Martiniquais) que Catherine Conconne a annoncé sa démission. Le bureau politique du parti en séance le mardi 28 avril 2020 a pris acte de cette démission.

"L'amendement législatif au sujet de la venue des médecins cubains en Martinique n'est pas la vraie cause de rupture" précise Catherine Conconne. Je quitte le PPM parce qu'il y a eu  "trop d'humiliation à mon égard" déclare la sénatrice.

Écoutez l'entretien avec la sénatrice Catherine Conconne (jeudi 30 avril 2020).

Catherine Conconne

Sénatrice jusqu'en 2023


Ce départ de Catherine Conconne ne remet pas en cause son engagement sur la scène politique qu’elle fréquente depuis une vingtaine d’années. Âgée de 56 ans, rien ne l'empêche de rebondir dans la perspective des élections territoriales de mars 2021.

Elle peut mettre en avant sa longue expérience de militante du PPM et d'élue dans le sillage d’Aimé Césaire puis de Serge Letchimy, auquel elle a succédé au Conseil général dans le 6e canton de Fort-de-France en 2004. Cette même année, elle entre au Conseil régional. Elle en a été la première vice-présidente en 2010, jusqu’à son élection à l’Assemblée de Martinique en 2015.

Catherine Conconne a également été adjointe au maire de Fort de France. Son mandat au Sénat expire en septembre 2023.
 

Le PPM prend acte de la démission de Catherine Conconne

communiqué du PPM

Les Outre-mer en continu
Accéder au live