martinique
info locale

À cause des conflits à répétition, Martinique Transport se passe de la CFTU

transports
Elus politiques
Quelques uns des membres du conseil d'administration de Martinique Transport. ©Marinique la 1ère
Le conseil d'administration de Martinique Transport confirme cet après-midi (17 décembre 2018), la résiliation de la délégation de service public de la CFTU, conformément à la volonté de son président Alfred Marie-Jeanne.
À cause des mouvements sociaux qui paralysent le transport dans les villes du centre, la décision ne faisait plus de doute depuis la fin de la semaine dernière. La majorité du conseil d'administration de Martinique Transport (unique organisation du transport en Martinique), résilie la délégation de service public de la CFTU (Compagnie Foyalaise de Transports Urbain). 

Le Conseil d'administration de ce lundi après-midi (17 décembre 2018), a été soudainement interrompu pendant trente minutes après son début, à cause de l'intrusion d’une vingtaine de salariés de Mozaïk*. Des salariés qui souhaitaient rencontrer le président de Martinique Transport, Alfred Marie-Jeanne. Ce dernier a quitté la salle, la réunion a pu reprendre, après vingt minutes d’interruption.
manifestation
Arrivée intempestive des salariés de la société Mozaïk lors du conseil d’administration de Martinique Transport. ©Martinique la 1ère
"Il n'est pas normal que des délibérations qui doivent être prises par une assemblée, soient perturbées par ceux la mêmes qui ont organisé le chaos sur le réseau du transport urbain en Martinique", déclare Louis Boutrin, vice-président de Martinique Transport.

La décision de résilier le contrat de la CFTU devrait se traduire par une poursuite d'activité pendant au moins six mois avant la mise en place d'une régie.*Mozaïk est le nom commercial du réseau de transport en commun des 4 communes de la Communauté d'agglomération du Centre de la Martinique (CACEM). Le réseau est géré par la Compagnie foyalaise des transports urbains (CFTU), pour assurer le service à Fort-de-France, Lamentin, Schoelcher et Saint-Joseph.
Publicité