martinique
info locale

La ceinture de sécurité est obligatoire pour tout le monde

automobile
Ceinture de sécurité
©Martinique la 1ère
Devenue obligatoire en juillet 73, la ceinture de sécurité a sauvé de millions de vies sur la route. Mais alors qu'on la pensait définitivement entrée dans les mœurs, les infractions se multiplient.
1309 personnes ont été arrêtées pour non port de la ceinture depuis le début de l’année 2018. Une infraction qui a tendance à se répéter ces derniers mois. Les autorités parlent de 12% d’augmentation.

Ce phénomène n’est pas propre à la Martinique. Sur le plan national 20% des victimes d’accidents mortels, n’avaient pas bouclées leur ceinture. Plus qu’une obligation, attachez sa ceinture c’est surtout une sage précaution, même en ville.

45 ans...


En 1970, l’installation de ceintures trois points est imposée à l’avant des voitures particulières neuves. Puis le port de la ceinture est rendu progressivement obligatoire, à l’avant en 1973 hors agglomération puis en 1979 sur tous réseaux, et à l’arrière en 1990. En cas de choc, les conséquences donnent à réfléchir. Les enfants se transforment en projectile et se retrouvent à l’avant.

Il faut savoir qu’en cas de contrôle routier, le conducteur est responsable, des passagers qui n’ont pas attaché leurs ceintures.
ceinture de sécurité
Un geste qui devrait être automatique après 45 ans d'obligation du port de ceinture. ©PPF
À partir de 2002, l’absence de port de la ceinture est une infraction de 4e classe. Elle est alors sanctionnée par une amende forfaitaire de 135 euros et s’accompagne également du retrait de 3 points sur le permis de conduire.

La sécurité des bébés et des enfants pose aussi problème. Selon un constructeur national, 60% seraient mal attachés.
Pour rouler en toute quiétude, il faut absolument privilégier les systèmes "isofix". Il s’agit d’encoches installées au creux du siège qui permettent d’accrocher le siège bébé au dossier.

L’année dernière, sur les vingt morts sur la route enregistrés en zone gendarmerie, sept ne portaient pas la ceinture.
Publicité