Une cellule d’aide psychologique est en place à l’école de Josseaud à Rivière-Pilote après le décès d'un enfant

faits divers
Recteur et enseignants
Le recteur Pascal Jan, au milieu de la communauté scolaire de l'école de Josseaud à Rivière-Pilote. ©Martinique La 1ère
Une cellule d’aide psychologique est en place depuis ce mercredi matin (3 octobre 2018) à l’école de Josseaud à Rivière-Pilote après le drame d'hier où un enfant de l’école âgé de 3 ans, a été retrouvé mort dans un bus scolaire à Rivière Pilote.
 
Une cellule d’aide psychologique est en place depuis ce mercredi matin (3 octobre 2018), à l’école de Josseaud à Rivière-Pilote. Elle sera encore en place demain également et va prendre en charge les élèves, leurs parents et les personnels après le drame survenu hier (mardi 2 octobre 2018).

Un enfant de l’école âgé de 3 ans a été retrouvé mort dans un bus scolaire, à Rivière Pilote, face au stade, dans l’après-midi. Sur place Jannick Dulio.
Le chauffeur, âgé de 40 ans, qui est celui qui avait pris en charge les enfants en début de journée, est toujours en garde à vue. Il est interrogé dans le cadre d’un homicide involontaire a précisé hier le procureur Renaud Gaudeul.

Nous ignorons à cette heure quand le corps de l’enfant sera analysé pour déterminer les causes de la mort. L’enquête se poursuit et vise à établir les responsabilités dans ce drame.