publicité

Centrales biomasse : une lettre ouverte de Garcin Malsa à Ségolène Royal

Garcin Malsa le président d’honneur de l’Assaupamar a adressé le 12 janvier une lettre ouverte à Ségolène Royal, ministre de l’Environnement. Il demande l'arrêt des projets d’installation de centrale biomasse à Trinité en Martinique et à Marie-Galante en Guadeloupe, projets portés par Albioma.

Ségolène Royal et Garcin Malsa © Martinique 1ère
© Martinique 1ère Ségolène Royal et Garcin Malsa
  • Par Jean-Claude SAMYDE
  • Publié le
Dans sa lettre ouverte à Ségolène Royal, ministre de l’Environnement, de l'Énergie et de la Mer, Garcin Malsa, le président d’honneur de l’Assaupamar demande l'arrêt du projet d’usine thermique Galion 2 en Martinique ainsi qu’un projet similaire associé à l’usine sucrière de Marie-Galante en Guadeloupe. Deux projets portés par la société  Albioma.

Garcin Malsa précise dans son courrier que "La logique de maintien de ces projets d’usines thermiques ne peut même pas se comprendre par une rationalité strictement économique puisque cette énergie coûte jusqu’à 2 fois plus cher que les énergies solaires, éoliennes ou géothermiques, dont les îles de Guadeloupe et de Martinique peuvent disposer en abondance".

La Lettre ouverte de Garcin Malsa à Ségolène Royal Ministre de l'Environnement 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play