publicité

Le centre pénitentiaire de Ducos déplore une nouvelle tentative de suicide

Un jeune détenu a tenté de se donner la mort hier soir (mercredi 15 novembre), au centre pénitentiaire de Ducos. Il s'agit d'un jeune homme incarcéré pour vol avec violence. Il est hospitalisé dans un état grave. Le centre déplore déjà 3 suicides en 1 mois.

Vue extérieure du centre pénitentiaire de Ducos © Martinique 1ère
© Martinique 1ère Vue extérieure du centre pénitentiaire de Ducos
  • Par Joseph Nodin
  • Publié le
Hier soir (mercredi 15 novembre 2017), vers 23 heures, lors de la ronde habituelle, les surveillants ont prodigué les premiers soins à un jeune homme de 24 ans qui a tenté de se donner la mort par pendaison. Transporté immédiatement à l'hôpital Pierre Zobda Quitman de Fort-de-France, son pronostic vital est engagé selon Patrick Louvounou, du SLP FO de Ducos.

Ce jeune homme, qui serait récidiviste, était détenu depuis hier en fin d'après-midi pour vol avec violence. Une nouvelle tentative de suicide à la prison de Ducos qui déclenche la colère syndicale. "Nous en avons assez de cette situation. Nous entendons de beaux discours du préfet ou des parlementaires, mais rien de concret", se plaint Patrick Louvounou qui réclame la mise en place d'une cellule de crise au centre pénitentiaire de Ducos.

Déjà  3 suicides en 1 mois


Sans compter les tentatives régulières, le centre pénitentiaire de Ducos déplore déjà 3 suicides en moins d'un mois.

Un homme de 46 ans s'est suicidé par pendaison le 6 novembre dernier. Il avait été placé en détention provisoire suite à des faits de violences conjugales quelques heures plus tôt le dimanche 5 novembre.

Le 17 octobre 2017, aux premières heures du jour, un homme âgé de 37 ans, détenu pour une peine ferme de 10 mois, se donne la mort. Après s'être tailladé l'artère fémoral les veines, il s'est pendu aux barreaux de sa cellule.

Le même jour vers vers 13 heures, un autre détenu âgé de 42 ans et condamné pour vol, qui devait être libéré le 5 novembre 2017, s'est pendu dans sa cellule qu'il occupait seul. "Ce mardi 17 octobre est marqué d'une pierre noire", commentait Patrick Louvounou.

Aujourd’hui près de 40% des détenus du centre pénitentiaire de Ducos présentent des profils psychiatriques inadaptés  pour l’établissement, répètent les représentants syndicaux.

Sur le même thème

  • prison

    Quelles solutions pour le centre pénitentiaire de Ducos ?

    Le conseil dévaluation extraordinaire s'est réuni ce lundi après-midi (27 novembre) au centre pénitentiaire de Ducos. Il s'agissait de faire le point sur la situation et trouver des pistes de solutions suite à la série de suicides déplorés ces dernières semaines. Un plan d’action sera mis en place.

  • prison

    L'insertion en prison pour éviter la récidive

    Immersion dans au centre pénitentiaire de Ducos afin de découvrir un dispositif lancé il y a deux ans par le Service Pénitentiaire d'Insertion et de Probation (SPLIT) et l'Association Solidarités Lamentinoises (ASL). L'objectif est de faciliter l'insertion des détenus à leur sortie de prison.

  • prison

    Un troisième suicide à la prison de Ducos

    Un prisonnier âgé de 46 ans a été retrouvé mort dans sa cellule ce lundi matin (6 novembre). Il s'agit du troisième suicide en moins de trois semaines. 

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play