Certains artisans poursuivent leur métier autant que faire se peut, pendant le confinement 

artisanat
Porte entreprise ouverte
Les entreprises sont ouvertes et le font savoir. ©Pixabay
Leurs commerces sont ouverts pendant la période de confinement et ils le font savoir. Une carte interactive, mise en place par la Chambre de Métiers et de l'artisanat de Martinique, recense plusieurs dizaines d'artisans. Certains ont dû adapter leur activité et répondre à de nouvelles demandes.
En ligne depuis le 15 avril 2020, cette carte interactive à l'initiative de la Chambre de Métiers et de l’Artisanat (CMA) de Martinique recense les artisans autorisés à ouvrir durant la période de confinement. 

L'objectif est d'informer les potentiels clients afin de maintenir un minimum d’activité durant cette période difficile pour les très petites entreprises (TPE). 

Ce sont les artisans qui s'inscrivent en ligne afin de figurer sur la carte et renseignent des informations de géolocalisation. Isabelle Molé, couturière à Ducos depuis avril 2007, n'a pas hésité. "Comme j'étais en activité, je me suis dit que si des gens ont besoin de moi, ils peuvent me trouver", explique-t-elle. 

En effet, depuis le début du confinement, elle a dû adapter son activité. À la demande d'une entreprise, puis avec le bouche-à-oreille, elle réalise une soixantaine de masques chaque jour. 
 

Une période difficile pour les TPE


Autre profil, Clément Dromer s'est inscrit afin d'informer la clientèle de l'ouverture de sa société, mais pas question de s'y rendre. En effet, depuis la création de son entreprise il y a presque 3 ans, il ne fait que de la livraison.  "S'était pour me référencer, pour dire que l'entreprise continue à produire à être active et livrer les clients", assure-t-il. 

La livraison, un atout qui lui a permis de conserver sa clientèle de particuliers. Cependant l'impact sur son volume de production est indéniable concernant les restaurants qui sont fermés depuis le début du confinement.  
"Les particuliers répondent relativement bien. Ils sont motivés pour passer par le fournisseur et la vente directe fonctionne bien. On va dire ce que j'ai perdu en client professionnel restaurateur, je l'ai gagné en particulier", avoue-t-il, résigné. 

Sa boulangerie-pâtisserie située à Sainte-Marie depuis 13 ans est bien implantée dans la commune. C'est donc l'initiative qu'Olivier André a tenu à soutenir en s'inscrivant. "Les membres de la chambre sont super actifs et réactifs, ils m'ont proposé de m'inscrire par internet, j'ai trouvé cette carte dynamique donc je me suis inscrit".

Le boulanger-pâtissier a dû organiser son commerce en fonction des nouvelles règles sanitaires et ajuster ses horaires avec une fermeture à 15h au lieu de 19h30. Pour lui, les pertes sont bien réelles, mais il préfère relativiser par rapport à d’autres secteurs bien plus touchés. 

La carte interactive rassemble tous les secteurs, bâtiment, alimentation, fabrication ou encore service, en fonction d'un code couleur.  Elle est mise à jour automatiquement dès qu'un professionnel s'inscrit. Si elle compte un peu plus d'une trentaine de professionnels, elle devrait s'étoffer au fil du temps. 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live