Certains employés de la mairie de Basse-Pointe mobilisés contre un licenciement

social
grève Basse-Pointe
Les employés de la mairie de Basse-Pointe sont mobilisés. ©Cécile Marre
Les employés à la mairie de Basse-Pointe affiliés à la CGTM-SOEM sont mobilisés ce vendredi 7 décembre 2018. Ils dénoncent le licenciement du directeur des services techniques. Le maire lui reproche d'avoir mis son téléphone professionnel à la disposition de son épouse.
 
Les employés municipaux de Basse-Pointe et leur syndicat CGTM-SOEM avertissent qu’ils sont là pour un moment. Ils débrayent depuis vendredi matin (7 décembre) pour soutenir un agent, le directeur des services techniques. 
Gary Jean-Zéphirin
Gary Jean-Zéphirin, directeur des services techniques est menacé de licenciement. ©Cécile Marre
L'agent s'appelle Gary Jean Zephirin. Il a été embauché par Marie-Thérèse Casimirius au début de son mandat de maire de Basse-Pointe. Il est sous le coup d’une enquête pénale et d’un licenciement. Une simultanéité des démarches qui dérange le syndicat.

Sa hiérarchie lui reproche notamment d’avoir donné un des portables de la ville à son épouse. En échange se défend-il, il utilisait son téléphone personnel pour travailler.

(Re)voir le reportage avec des images de Guillhem Fraissinet.