Ces caribéens qui font partie de l’équipe de Joe Biden, nouveau président des États-Unis

océan atlantique
Caribéens administration Biden
Miguel Cardona, Kristen Clarke, Alejandro Mayorkas et Julissa Reynoso Pantaléon. ©RS

Le nouveau président américain, Joe Biden a choisi des individus issus de l’immigration caribéenne pour siéger au sein de son gouvernement. Le nouveau cabinet du président Biden représente une diversité raciale jamais vu dans l’histoire des États-Unis.  

Alejandro Mayorkas, un exilé cubain, deviendra secrétaire du département de la sécurité intérieure, une fois sa nomination validée par le Sénat. Cet enfant de parents réfugiés juifs de Cuba est né à la Havane en 1959. Il a déjà travaillé avec l’administration de Barack Obama en tant que secrétaire adjoint à la sécurité intérieure. En 2015, il faisait partie de la délégation qui a travaillé sur la réouverture des relations avec Cuba.

Alejandro Mayorkas
Alejandro Mayorkas, secrétaire de la sécurité intérieure de Joe Biden. ©twitter

Mayorkas sera responsable des dossiers de milliers d’immigrants qui se trouvent dans des centres de détention partout aux États-Unis. Il doit également trouver une solution pour des centaines d’enfants mineurs séparés de leurs parents, enfermés dans des conditions inhumaines.

Selon les personnes qui ont déjà travaillé avec Mayorkas, il respecte la loi et il est reconnu pour ses qualités humaines.

Miguel Cardona
Miguel Cardona, secrétaire à l'éducation de Joe Biden. ©twitter

Miguel Cardona, nommé secrétaire d’éducation par Joe Biden, est originaire de Porto Rico. L’espagnol est sa langue maternelle. À l’école il avait des difficultés à s’exprimer en anglais.

Il a entamé une carrière dans l’enseignement public, d’abord en tant que professeur des collèges ensuite dans l’enseignement supérieur. Il est le commissaire d’éducation dans le Connecticut.

Miguel Cardona a toujours œuvré pour réduire les inégalités dans l’éducation publique surtout pour les élèves dont l’anglais est la deuxième langue.

Kristen Clarke, avocate spécialiste des droits civils, est la fille d'immigrés jamaïcains. Né en 1975, elle a grandi à Brooklyn à New York.

Elle est diplômée d’Harvard. Elle est reconnue pour son engagement pour la justice et l’égalité des droits.

Kristen Clarke
Kristen Clarke, fille d'immigrés jamaïcains, nommé au gouvernement de Joe Biden. ©twitter

Elle a créé la polémique dans une lettre envoyée au rédacteur en chef de la publication universitaire, le Harvard Crimson, dans laquelle elle affirme la supériorité physique et intellectuelle des afro-américains grâce à des taux élevés de mélanine.

Joe Biden l’a nommé procureur général adjoint des droits civils.

julissa reynoso pantaleon
Julissa Reynoso Pantaleon, chef de cabinet de la première dame, Jill Biden. ©twitter

Julissa Reynoso Pantaléon est née en République Dominicaine en 1975. Elle a quitté son pays avec ses parents en 1982. Elle était une élève brillante à tous les niveaux. Elle a été boursière à Harvard, à Cambridge et à Columbia.

Spécialiste en droit international, le président Obama l’a nommé ambassadrice américaine à Uruguay. Elle a été secrétaire adjointe du Département d’État aux affaires de l'hémisphère ouest.

Aujourd’hui, Julissa Reynoso Pantaléon devient chef de cabinet de la première dame, Jill Biden.

Karine Jean-Pierre
Karine Jean-Pierre, porte-parole adjointe à la Maison Blanche. ©twitter

Karine Jean-Pierre, une martiniquaise née de parents haïtiens, a été nommée secrétaire de presse adjointe de la Maison Blanche. Pendant la campagne présidentielle, Jean-Pierre a été directrice de campagne de la vice-présidente, Kamala Harris. Suivez ce lien pour découvrir son portrait.

Les Outre-mer en continu
Accéder au live