Le chanteur lyrique martiniquais Andréas Perez-Ursulet numéro 1 des ventes au Top Classique

musique
Andreas Perez-Ursulet
©Warner Classic France
Andreas est officiellement  le numéro 1 au top classique, deux mois à peine après la sortie de son album Prodiges chez Warner Classics France. Il est également 22e dans le top 200 tout genre de musiques confondues classique, pop, urbain, jazz, rock…).
 
À seulement 17 ans, Andréas Perez-Ursulet, chanteur à la fois baryton et contre-ténor devient le numéro 1 du Top des ventes dans la catégorie classique avec son premier album Prodiges (Warner Classics). Il se classe également 22e dans le top 200 tout genre de musiques confondues (classique, pop, urbain, jazz, rock…).

Enregistré avec l’Orchestre national d’Auvergne, cet album reprend des airs célèbres de la musique sacrée ("l’Ave Maria" de Schubert, "le Gloria" de Vivaldi, "la Messe en si" de Bach, "Panis Angelicus" de Franck), mais aussi du Gospel (le traditionnel "Give me Jesus") ou encore de l’opéra ("l’Air du froid" de Purcell, "Semele" de Haendel…).  ll nous offre ainsi deux belles versions de contre-ténor et de baryton. 

Voici un extrait de son album Prodiges :
©@Warner Classic

Prodiges sur France 2

Du haut de son mètre 90, Andréas, est un chanteur lyrique surdoué et charismatique qui avait bouleversé le jury de l’émission "Prodiges" sur France 2. Le jeune cubano-martiniquais s'était imposé à l'âge de 16 ans en 2018 en remportant l'émission Prodiges de France 2. Une émission qui récompense les futurs artistes de formation classique en musique ou en danse. 

Le violoncelliste Gautier Capuçon ainsi que 2.5 millions de téléspectateurs ont été charmés par son interprétation du célèbre "Adagio d'Albinoni" dans la tessiture du contre-ténor.

Re(voir) Andréas Perez-Ursulet à l'émission Prodiges. il interprète  "The Cold Song" de Purcell - Prodiges 5.
©France 2
Interrogé par Télé Loisirs, il a révélé comment la musique est entrée dans sa vie. "Ma maman m'a raconté, mais j'en ai encore des bribes de souvenirs : la radio diffusait de la musique classique et je me suis arrêté de m'amuser net, j'étais captivé, scotché. Ça me fascinait. Ma mère en voyant ça, m'a inscrit dans une petite chorale et depuis je n'ai pas cessé de chanter."

Andréas est toujours étudiant et il travaille sa voix au conservatoire de Boulogne. 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live