Le chapeau bakoua devient un accessoire de mode

artisanat
Créatrice chapeaux bakoua
Sandra Marie-Louise travaille la fibre de bakoua depuis huit ans. ©PYH
C’est une créatrice qui mérite le détour. Sandra Marie-Louise, a décidé de se lancer dans la création de chapeaux bakoua. Installée au François, la jeune femme a organisé deux journées portes ouvertes les 29 et 30 avril à sa boutique atelier pour faire découvrir ses créations.
Dans la boutique-atelier de Sandra, il y a des chapeaux partout ! Panama, borsalino, et même des coiffes de cérémonie. Ici le chapeau bakoua n'a rien à voir avec les couvre-chefs portés par les aînées dans les champs ou en mer, il s’agit d'un accessoire de mode qui ravi aussi bien les hommes que les femmes.

Huit années dédiées à la fibre de bakoua

Héritière d’une tradition ancestrale, cela fait 8 ans que cette jeune femme s’est lancée dans cette aventure, mais elle reste selon elle, peu connue. C'est sa mère puis des aînés du Vauclin qui lui ont mis le pied à l'étrier. Par la suite, elle s'est améliorée et propose aujourd'hui ses propres créations. 
chapeau bakoua
La créatrice travaille différents style de chapeaux.
Écoutez le reportage de Pierre-Yves Honoré : 

Reportage créatrice bakoua

Les Outre-mer en continu
Accéder au live