publicité

Le chargé de mission sargasses Dominique Théophile termine sa visite en Martinique

Dernière journée en Martinique pour le sénateur Dominique Théophile et première à la rencontre de la population. Ce mercredi 22 août le chargé de mission sargasses effectue des visites sur le terrain à Sainte-Marie, au Marigot, au Robert, au François et enfin au Vauclin. 

Les arrivées successives d'algues brunes ont transformé l'apparence de la plage du bourg de la commune du Marigot. © Alain Livori
© Alain Livori Les arrivées successives d'algues brunes ont transformé l'apparence de la plage du bourg de la commune du Marigot.
  • Par Peggy Pinel-Fereol
  • Publié le
Après plusieurs rencontres avec les politiques et les représentants de l'État à l'échelle locale, le sénateur Dominique Théophile visite les côtes martiniquaises envahies par les algues brunes. Il est arrivé lundi 20 août et quitte l'île ce mercredi (22 août). 

Missionné par le gouvernement, il doit coordonner les initiatives et méthodes (ramassage, traitement, et valorisation) et ainsi indiquer dans un rapport les solutions les plus pertinentes, à ce stade. 

(Re)voir son entretien dans le journal de 19h présenté par Serge Bilé. 
Entretien JT 19h Dominique Théophile
Pour sa visite de terrain, Dominique Théophile va sur des sites très exposés comme le bourg du Marigot, à Sainte-Marie ou encore les quartiers Pointe savane et Pontaléry au Robert. 
Exemple concret, le marigot croule sous les sargasses. Depuis le début de l’année, la commune est envahie par les algues brunes. Une situation insupportable pour les habitants et les commerçants qui sont découragés. Certains ne sentent même plus l’odeur d’œuf pourri de l’hydrogène sulfuré tellement elle fait partie de leur quotidien.
La ville a mis en place un service de ramassage des sargasses, mais la tâche est immense. 

(Re)voir le reportage d'Alain Livori et André Quion-Quion. 
Reportage invasion sargasses au Marigot
Puis une entreprise de traitement et revalorisation des algues sargasses au François et enfin il assiste à des opérations de ramassage à la Pointe Faula au Vauclin. Sur cette plage où se trouvent de nombreux restaurants, les professionnels n'en peuvent plus face à la baisse de la fréquentation due à l'invasion des algues. 

Marie-Angélo Joseph dit "Marélo"

Patron du restaurant "le Titiri"

 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play