Un chemin de croix... en créole

religion
Chemin de croix en créole
Une centaine de catholiques ont participé à ce chemin de croix en créole quartier Trenelle à Fort-de-France ce Vendredi saint (14 avril). ©Martinique 1ère
Le Vendredi saint est célébré à travers le monde par les catholiques pratiquants. Quartier Trenelle à Fort-de-France, l'association Symphonie et la pastorale de la culture de la paroisse Saint-Antoine de Padoue ont organisé "an chimen lakwa kiltirel" c'est-à-dire un chemin de croix en langue créole.
Le nombre de stations, et les prières sont les mêmes. La seule différence entre un chemin de croix classique et celui effectué ce Vendredi saint (14 avril) par une centaine de catholiques à la cascade de Trenelle à Fort-de-France est que les prières se récitent en créole. 

Lapwiè an kréyol

Une initiative originale de l'association Symphonie et de la pastorale de la culture de la paroisse Saint-Antoine de Padoue. Il s'agissait à l'origine d'une pièce de théâtre, transformée en véritable chemin de croix cette année. Toutes les stations de la passion du christ ont été marquées en récitant des prières en créole. 

Voir le reportage de Dominique Legros et François Marlin : 

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live