publicité

Chlordécone : le député Letchimy hausse le ton face au gouvernement

Un mois après sa première lettre au ministre de l'agriculture, le député Serge Letchimy relance le ministre et demande entre autres, la tenue d’une réunion avec tous les Parlementaires d’Outre-Mer, "la question du chlordécone méritant la plus grande transparence", écrit-il.

Le député Serge Letchimy à l'Assemblée Nationale à Paris © Mehdi Fedouach/AFP
© Mehdi Fedouach/AFP Le député Serge Letchimy à l'Assemblée Nationale à Paris
  • Martinique La 1ère
  • Publié le , mis à jour le
Depuis la diffusion de notre magazine sur le scandale du chlordécone en Martinique, la colère monte dans la population, notamment à cause du silence assourdissant du gouvernement et des 7 parlementaires martiniquais.

Le député Serge Letchimy semble vouloir se démarquer. "J’exprime mon étonnement face à la décision de relever les nouvelles LMR (limites maximales de résidus, ndlr), concernant les denrées carnées terrestres , décision prise sans concertation des élus des Outre-Mers concernés".

"La question du Chlordécone méritant la plus grande transparence"


"Nos populations sont donc à nouveau, et de manière inacceptable, trop exposées, face à un insecticide qui met en péril leur santé, et ceci dès leur plus jeune âge", poursuit le député de Martinique élu dans la 3e circonscription (Fort-de-France).

Un mois après sa première lettre au ministre de l'agriculture, Serge Letchimy relance le ministre, et demande la tenue d’une réunion avec tous les parlementaires d’Outre-Mer, "la question du Chlordécone méritant la plus grande transparence", écrit-il.

Le lettre du député martiniquais.

 

Sur le même thème

L'actualité 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play