Chlordécone : les plaignants sont entendus par le Tribunal de Paris 

chlordécone
Salle d'audience au Tribunal de Paris
31ᵉ chambre correctionnelle du TGI de Paris. ©Karine ZABULON

Concernant l'empoisonnement à la chlordécone, les plaignants dont les membres de l'Assaupamar seront entendus pour la première fois ce mercredi matin (20 janvier 2021) par la justice à Paris. Il n'est pas question de procès, mais d'une audition pour préciser le fondement et la cible de leur plainte

15 ans d’attente pour une audition qu’ils n’espéraient plus. Des membres de l’association écologiste Assaupamar, le docteur Jos-Pelage (Amses), ou encore Louis Boutrin (avocat Écologie Urbaine) sont entendus ce lundi matin (20 janvier 2021) par un juge d’instruction suite à la plainte qu'ils avaient déposée pour empoisonnement dans le cadre du scandale à la chlordécone. 
L’enquête est menée par des juges spécialisés à Paris. 

Ainsi, c’est au cours d’une visioconférence que des responsables de l’association écologiste seront interrogés. L’occasion pour eux de faire passer leur message. 

Écoutez Rosalie Gachet, la présidente de l'ASSAUPAMAR, elle est interrogée par Claude Gratien.

Rosalie Gachet (audition chlordécone)


Il s'agit pour l'heure d'une audition pour préciser le fondement et la cible de la plainte pour empoisonnement déposée il y a 15 ans.

L'association écologiste avait appelé à un rassemblement devant le Palais de justice de Fort-de-France dès 8h ce mercredi matin (20 janvier 2021). Selon notre collègue Pierre-Yves Honoré qui était sur place, l'ambiance était calme et il n'y avait "pas d'agitation particulière". Une "vingtaine de justiciables qui attendaient d'entrée dans l'enceinte du palais de justice".