publicité

Chlordécone : les ouvriers antillais veulent une prise en charge

Les ouvriers de Guadeloupe et Martinique sont les grands oubliés de la prise en charge du chlordécone. Ils sont les plus atteints pour avoir semé le produit au pied des bananiers. Ils demandent réparation par le biais de leurs syndicats.

Les ouvriers de la banane sont les plus touchés par le scandale du chlordécone. © Martinique La 1ère
© Martinique La 1ère Les ouvriers de la banane sont les plus touchés par le scandale du chlordécone.
  • Martinique La 1ère
  • Publié le
Les ouvriers agricoles veulent une prise en compte des maladies liées à leur exposition au chlordécone. C'est ce qu'ils ont dit samedi matin (10 mars 2018),  lors d'une conférence de presse à la maison des syndicats à Fort-de-France. 

CGTM de Martinique et CGTG de Guadeloupe étaient réunis pour exposer les mêmes revendications en présence d'un médecin qui a commencé à prescrire des examens de chlordécone aux personnes atteintes de cancer. Les témoignages sont édifiants.

(Re)voir le reportage de Cecile Marre et de Patrick Jean Guitteaud
Ouvriers atteints
Les CGT de Guadeloupe et de Martinique unis pour la prise en charge des ouvriers atteints par le chlordécone.  -  martinique  -  martinique


Sur le même thème

  • syndicats

    La CGT Martinique change de tête

    Gabriel Jean-Marie est le nouveau secrétaire général de la CGT Martinique à l'issue du 14e congrès de l'organisation hier après-midi (vendredi 9 juin 2018), à Rivière-Salée. Il remplace l'emblématique Ghislaine Joachim-Arnaud.

  • syndicats

    Un défilé unitaire dans les rues de Fort-de-France pour le 1er mai

    Qu'ils travaillent dans le public ou le privé, plusieurs centaines de personnes étaient réunies ce mardi 1er mai 2018 dans les rues du centre-ville de Fort-de-France. Presque tous les syndicats ont défilé. Seule la CFDT avait choisi le Lamentin pour une rencontre avec ses adhérents.

  • syndicats

    Guerre de tranchées au SE-UNSA

    Marie Michelle Toussaint, l’ancienne secrétaire générale du syndicat enseignant SE-UNSA a officialisé sa participation aux élections pour le renouvellement du conseil électoral, face à Marlène Lecefel Pichegrain, l'actuelle secrétaire. Un bras de fer oppose les deux femmes.

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play